Publié par Manuel Gomez le 18 août 2018

Tunis (Tunisie) – Les « garde-côtes » tunisiens basés à Bizerte, escortés par une équipe antiterroriste, ont arrêté lundi 13 août, 9 terroristes djihadistes qui embarquaient sur un bateau de fortune, programmé pour être intercepté à la sortie des eaux territoriales tunisiennes par un navire d’une ONG prévenu à l’avance, et qui les dirigera vers un port européen où ils seront accueillis de gré ou de force devant la pression médiatique devenue habituelle.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ces neuf djihadistes faisaient partie d’un groupe de 15 migrants embarqués sur ce bateau, donc plus de la moitié des « passagers » clandestins. Ils avaient entre 21 et 39 ans.

Fort heureusement les autorités tunisiennes sont bien moins « humanistes » que nos soi-disant « sauveteurs » européens car, s’ils avaient réussi leur traversée, ces terroristes auraient débarqué en Europe, grâce aux ONG, dites « humanitaristes » et auraient été considérés comme des demandeurs d’asile et se seraient volatilisés dans tous les pays européens de leur choix ou, comme cela s’est passé à Lille (France) avec la bénédiction de Martine Aubry, admis d’office comme bénéficiaire d’un titre officiel de séjour, sans même aucun questionnaire à remplir.

Selon « Interpol » (1), plus de 50 combattants de Daech sont arrivés, via un navire ONG, en Europe : « Il y a un risque réel que des djihadistes montent à bord de ces navires remplis de migrants par les ONG et soient débarqués sur l’Italie ou un port du vieux continent ».

Combien de ces terroristes, ex combattants de l’Etat Islamique en déroute totale sur le théâtre des opérations en Syrie, ont débarqué sur nos côtes européennes à bord de navire comme « l’Aquarius » ou « l’Open-Arms », ou un autre navire des ONG, peu importe son nom, et sont aujourd’hui à l’affut dans l’attente et la préparation d’un nouvel attentat spectaculaire ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

(1) https://www.politico.eu/article/interpol-lists-50-suspected-isil-fighters-in-italy-report/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz