FLASH
[23/09/2018] La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 août 2018

En obtenant le label « grande cause », décerné par le Premier ministre, l’association humanitaire a pu obtenir des spots de publicités.

L’association de sauvetage en mer SOS Méditerranée, qui porte assistance aux personnes en détresse en mer, a vu ses campagnes de publicité passées gratuitement à la télévision et à la radio, indique Libération, via son site spécialisé Checknews.

Libération explique ces campagnes gratuites par l’obtention du label « grande cause », obtenu en 2017 par SOS Méditerranée. Il s’agit d’une distinction décernée par le Premier ministre chaque année à une ou plusieurs associations en manque de visibilité. Elle permet d’obtenir des campagnes publicitaires sur les chaînes publiques et certaines chaînes privées, pendant douze mois.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

540.000 euros de publicités gratuites

Comme Libération le rappelle, il existe deux types de campagnes :
– des campagnes « payantes ». Les chaînes publiques diffusent des spots payés par le fond de 100 000 euros attribués par le gouvernement avec le label. Pour SOS Méditerranée, ce fonds s’est réparti de la façon suivante : 70 000 euros pour les campagnes télévisuelles et 30 000 euros pour les campagnes à la radio.
– des campagnes gracieuses sur les chaînes publiques et privées : ces dernières offrent la diffusion à l’ONG.

L’association n’a donc en soi rien reçu comme argent des médias français, explique Libération. Ceci étant, si elle avait dû payer les spots publicitaires gracieusement diffusés par les médias, le coût total aurait été de 540 828 euros. Les médias ont donc offert ces publicités gratuitement, mais n’ont jamais financé SOS Méditerranée.

Le quotidien fait aussi la liste des médias qui ont participé :

– Dons en nature valorisés dans nos comptes : Amaury Media (L’EQUIPE TV) CANAL+ (VICELAND, Planete +, Comedie +, Infosport +, Non stop people, Campagne TV) IP France (RTL) Lagardère Publicité (Europe 1, Virgin radio, RFM, RFM TV, VIRGIN radio TV, Elle Girl) M6 (6TER, W9) NRJ (NRJ12, NRJ hits, Station 25, NRJ, Chérie 25, Nostalgie, Rires et Chansons) REGIS (Mangas, TREK, Animaux, Toute l’Histoire, Sciences et Vie TV, Chasse et Pêche, AB Moteurs, AB1) TF1

– Dons en nature non valorisés dans nos comptes : France 2 France 3 NEXT (RMC, BFM Business) Nova Régie (Radio Nova, TSF Jazz) Radio France (France info, France inter, France bleu) Skyrégie (SKYROCK)

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Nisrine Yadini, directrice administrative et financière de SOS Méditerranée France a indiqué que l’association n’était « pas intervenue » dans le processus de négociation avec les chaînes. C’est le service d’information du gouvernement qui s’en est occupé. Libération précise qu’il ne s’agit donc pas de militantisme de la part des médias, étant donné que le label grande cause constitue justement à se faire diffuser.

Source : Valeursactuelles

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz