FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 23 août 2018

La récente rencontre entre la chancelière allemande Angela Merkel et le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, ainsi que les 60 Millions d’euros offerts au royaume du Maroc pour « stopper » autant que faire se peut, l’immigration illégale, n’ont, apparemment, apporté aucune solution concrète au problème du passage des « migrants » sub-Sahariens et marocains.

Une fois encore, ce mercredi 22 août, vers les 9 h du matin, plus de 200 migrants illégaux ont franchi avec violence les clôtures fermant théoriquement la frontière de l’enclave espagnole en territoire marocain de.

Ils se sont même permis au passage d’arroser de chaux vive et d’acide les gardes-frontières espagnols laissant sur le terrain une dizaine de blessés par brûlures.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les jeunes migrants illégaux, fous de joie, agitaient des drapeaux espagnols et européens, malgré quelques blessures aux mains et aux jambes et des vêtements lacérés pour franchir la barrière haute de six mètres et ornée, pour le moment encore, de barbelés.

Ils n’hésitaient pas à encourager de suivre leur exemple aux autres « migrants » restés derrière eux, leur souhaitant « bonne chance » en attendant leur tour.

Le 16 juillet dernier, déjà plus de 700 migrants, armés de bâtons et de bombes aérosols faisant office de lance-flammes artisanaux, tous en excellente condition physique et ayant même reçu un entrainement militaire dans leurs pays d’origine, formant ainsi de véritables groupes opérationnels, avaient pénétré par cette même frontière blessant une trentaine de gardes-frontières.

Depuis début 2018, ce sont plus de 3500 migrants illégaux qui ont pu ainsi pénétrer en Espagne, par Ceuta et Melilla, auxquels il faut ajouter les quelques 30.000 arrivés sur les côtes du sud de l’Espagne par voie maritime, selon l’OIM (Organisation Internationale pour les Migrations).

La question d’ailleurs peut se poser : combien de terroristes se sont infiltrés parmi ces centaines de nouveaux arrivages et passeront à l’action tôt ou tard ?

Mais également, combien de migrants contaminés profitent de ces passages en force afin d’échapper aux épidémies dans leurs pays ? (Plus d’une centaine de morts actuellement, en République Démocratique du Congo, à cause du virus « Ebola » et d’autres encore inconnus).

L’Espagne est dorénavant la principale porte de passage de l’immigration clandestine, à destination de l’Europe, devant l’Italie et la Grèce.

Bien entendu, Pedro Sanchez a apporté aussitôt son soutien aux agents blessés, tout en souhaitant retirer les barbelés afin que les clandestins puissent passer plus facilement, sans se blesser !

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Combien de temps les Espagnols supporteront-ils cette nouvelle invasion et la multiplication des agressions violentes et sexuelles qu’elle importe ?

La « Légion étrangère » gronde et ce n’est pas bon signe !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :