Publié par Gaia - Dreuz le 29 août 2018

Alors que Donald Trump a brusquement annulé, vendredi 24 août, la visite de son secrétaire d’État en Corée du Nord prévue cette semaine, le Washington Post révèle qu’une lettre serait à l’origine de cette décision.

Les échanges diplomatiques entre l’administration Trump et celle de Kim Jong-un n’ont rien d’un long fleuve tranquille. Exit, pour un temps au moins, les espoirs suscités par la rencontre historique entre les deux hommes, le 12 juin dernier. À cause d’une lettre envoyée par un haut responsable nord-coréen à Mike Pompeo, la visite du au secrétaire d’État américain, prévue pour cette semaine en Corée du Nord, n’aura finalement pas lieu, révèle le Washington Post.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Une lettre « suffisamment belliqueuse »

L’annonce était venue de Donald Trump, vendredi 24 août : Mike Pompeo ne se rendra finalement pas à Pyongyang. La raison ? Une lettre reçue le matin même par le secrétaire d’État, et signée par un haut responsable nord-coréen, Kim Yong-chol, bras droit de Kim Jong-un.

Le journal américain invoque un contenu « suffisamment belliqueux » pour que Donald Trump renonce au voyage initialement prévu. Vendredi, le chef d’État républicain avait tout de même estimé que son chef de la diplomatie pourrait reprogrammer son voyage « dans un avenir proche, probablement une fois que nous aurons trouvé une solution à nos relations commerciales avec la Chine ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Valeursactuelles

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz