Publié par Jean-Patrick Grumberg le 31 août 2018

Trudeau a pris peur et a craint d’être frappé par les menaces de sanctions américaines s’il s’entêtait dans une posture arrogante à la suite de l’accord commercial que le président a renégocié avec le Mexique.

Le président Trump a confirmé mercredi que le premier ministre canadien Justin Trudeau l’a « appelé » quelques heures après avoir annoncé l’accord commercial entre les États-Unis et le Mexique.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il a déclaré que la conversation « n’aurait pas pu être plus agréable » et qu’il « aime le Canada ». Le president Trump s’entretenait avec des journalistes à la Maison-Blanche lorsqu’on lui a demandé de commenter les récentes déclarations de Trudeau selon lesquels un éventuel accord commercial avec les États-Unis pourrait être conclu d’ici la fin de la semaine.

« Je lui ai parlé hier, nous avons eu une très bonne conversation, je lui ai parlé plusieurs fois », a déclaré le Président. « Il m’a appelé, je ne l’ai pas appelé. Il était très gentil, il n’aurait pas pu être plus gentil. On verra ce qui se passera, j’aime le Canada. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz