Publié par Christian Larnet le 20 août 2018
La police soupçonnait que le coupable se trouvait dans cet appartement de Bilk, mais ne l’a pas trouvé

Düsseldorf – Terrible acte sanglante en pleine rue : ce lundi matin, peu après sept heures et demie, une femme a été attaquée et gravement blessée par un homme dans Bachstraße.

Selon les premiers rapports publiées par Express.de (1), l’agresseur, soupçonné d’être un Iranien de 44 ans, a poignardé sa victime, âgée de 36 ans, de nationalité allemande. La femme a été attaquée en pleine rue, a hurlé, et s’est mise à courir, ensanglantée. Elle a été réanimée sur place, puis emmenée dans un hôpital voisin.

[dreuz-paypal]

Mais les blessures étaient trop graves. Presque deux heures après le crime, la femme est morte. Elle vivait à Bilk, la police n’a pas encore révélé si les deux personnes se connaissaient, ni leur identité. Une brigade contre les homicides a été mise sur pied.

Selon les médias locaux (2), un témoin qui passait en vélo a pris le suspect en chasse.

Un délinquant iranien de Brunnenstraße, a rapidement été soupçonné mais n’a pas été trouvé.

Un homme, qui vit aussi à Bilk, est le principal suspect pour le moment. Peu après le crime, la police a fermé la Brunnenstraße, qui n’est qu’à quelques mètres du lieu du crime. Le suspect était censé être dans un appartement du quartier.

Mais l’homme n’a pas été trouvé. Les mesures de recherche se poursuivent sous une forte pression.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

(1) https://www.express.de/duesseldorf/horror-tat-in-duesseldorf-frau-nach-messer-attacke-gestorben—taeter-auf-der-flucht-31135624#
(2) https://rp-online.de/nrw/staedte/duesseldorf/blaulicht/messerangriff-auf-frau-in-duesseldorf-auf-der-bachstrasse-anwohner-verfolgte-taeter-mit-dem-fahrrad_aid-29269855

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous