Quantcast
FLASH
[20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 1 septembre 2018

Le migrant a ainsi eu le nez cassé et plusieurs hématomes sur le visage et le haut du corps, précise la police allemande…

Un migrant a été victime d’insultes xénophobes puis tabassé par trois personnes à Wismar mercredi soir, une attaque qui survient alors que le pays est ébranlé par des manifestations d’extrême droite en ex-Allemagne de l’est contre les étrangers.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Frappé avec une chaîne en fer

Agé de 20 ans, l’homme dont la nationalité n’a pas été précisée, rentrait chez lui à pied au moment où «il a été arrêté par trois personnes parlant allemand qui l’ont insulté de manière xénophobe», a affirmé la police de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. Deux d’entre eux l’ont ensuite frappé au visage avant que le troisième «ne le frappe à l’épaule et aux côtes avec une chaîne en fer». Tombée à terre, la victime a ensuite été rouée de coups avant que ses agresseurs ne prennent la fuite.

Le migrant a ainsi eu le nez cassé et plusieurs hématomes sur le visage et le haut du corps, précise la police qui a ouvert une enquête. Cette attaque à caractère raciste dans cette ville située au bord de la mer Baltique survient au moment où le pays est confronté à d’importantes manifestations d’extrême droite dans une autre ville d’ex-RDA, à Chemnitz en Saxe.

Salut hitlérien

Dimanche, quelque 800 personnes ont défilé dans les rues de cette ville située dans une région où l’extrême droite et les néo-nazis sont fortement implantés pour effectuer une «chasse aux étrangers». Le lendemain, des violences ont émaillé un nouveau rassemblement d’environ 6.000 d’entre eux – dont plusieurs ont défilé en faisant le salut hitlérien – opposés à plusieurs centaines de personnes de gauche radicale alors que la police était en sous-effectif.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’élément déclencheur est survenu au cours du week-end, lorsqu’un Allemand de 35 ans a été tué à coups de couteau durant une rixe en marge d’une fête locale, pour un motif inconnu. La police a arrêté deux suspects, un Syrien et un Irakien d’une vingtaine d’années accusés d’avoir agi après une «altercation verbale».

Depuis, les franges les plus radicales de la ville, et de toute la région de Saxe, mobilisent l’opinion contre l’immigration et la politique du gouvernement d’Angela Merkel, à qui il reproche d’avoir laissé entrer plus d’un million de demandeurs d’asile venant notamment de Syrie et d’Irak, en 2015 et 2016. Ils ont défilé aux cris de «Les étrangers dehors» ou «Nous sommes le peuple». Deux nouvelles manifestations sont prévues dans la ville jeudi soir et samedi, cette dernière étant soutenue par le parti d’extrême droite AfD.

Source : 20minutes

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz