FLASH
[17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 1 septembre 2018

Le migrant a ainsi eu le nez cassé et plusieurs hématomes sur le visage et le haut du corps, précise la police allemande…

Un migrant a été victime d’insultes xénophobes puis tabassé par trois personnes à Wismar mercredi soir, une attaque qui survient alors que le pays est ébranlé par des manifestations d’extrême droite en ex-Allemagne de l’est contre les étrangers.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Frappé avec une chaîne en fer

Agé de 20 ans, l’homme dont la nationalité n’a pas été précisée, rentrait chez lui à pied au moment où «il a été arrêté par trois personnes parlant allemand qui l’ont insulté de manière xénophobe», a affirmé la police de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. Deux d’entre eux l’ont ensuite frappé au visage avant que le troisième «ne le frappe à l’épaule et aux côtes avec une chaîne en fer». Tombée à terre, la victime a ensuite été rouée de coups avant que ses agresseurs ne prennent la fuite.

Le migrant a ainsi eu le nez cassé et plusieurs hématomes sur le visage et le haut du corps, précise la police qui a ouvert une enquête. Cette attaque à caractère raciste dans cette ville située au bord de la mer Baltique survient au moment où le pays est confronté à d’importantes manifestations d’extrême droite dans une autre ville d’ex-RDA, à Chemnitz en Saxe.

Salut hitlérien

Dimanche, quelque 800 personnes ont défilé dans les rues de cette ville située dans une région où l’extrême droite et les néo-nazis sont fortement implantés pour effectuer une «chasse aux étrangers». Le lendemain, des violences ont émaillé un nouveau rassemblement d’environ 6.000 d’entre eux – dont plusieurs ont défilé en faisant le salut hitlérien – opposés à plusieurs centaines de personnes de gauche radicale alors que la police était en sous-effectif.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’élément déclencheur est survenu au cours du week-end, lorsqu’un Allemand de 35 ans a été tué à coups de couteau durant une rixe en marge d’une fête locale, pour un motif inconnu. La police a arrêté deux suspects, un Syrien et un Irakien d’une vingtaine d’années accusés d’avoir agi après une «altercation verbale».

Depuis, les franges les plus radicales de la ville, et de toute la région de Saxe, mobilisent l’opinion contre l’immigration et la politique du gouvernement d’Angela Merkel, à qui il reproche d’avoir laissé entrer plus d’un million de demandeurs d’asile venant notamment de Syrie et d’Irak, en 2015 et 2016. Ils ont défilé aux cris de «Les étrangers dehors» ou «Nous sommes le peuple». Deux nouvelles manifestations sont prévues dans la ville jeudi soir et samedi, cette dernière étant soutenue par le parti d’extrême droite AfD.

Source : 20minutes

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz