FLASH
[10:57] Michael Moore demande à Nancy Pelosi de faire fermer le gouvernement pour empêcher les Républicains de nommer un juge à la Cour suprême à la place de Ginsburg  |  Le Michigan autorise la « récolte des bulletins de vote au porte-à-porte » qui autorise toutes les fraudes, pendant plus de 4 jours après le jour de l’élection  |  Selon le New York Times, plus de 60 % des Latinos rejettent la politique identitaire des « progressistes »  |  Très suspect dans le contexte : Biden indique qu’il ne publiera pas sa liste des candidats à la Cour suprême pour remplacer Ginsburg  |  30 blessés entre vendredi et dimanche matin à Chicago, ville Démocrate gérée par les Démocrates  |  Mike Pompeo : il reste moins de 200 membres d’Al-Qaida en Afghanistan  |  C’est officiel : Les Etats-Unis réintroduisent toutes les sanctions contre l’Iran  |  Un homme d’Omaha qui s’est défendu contre un agresseur de Black Lives Matter s’est suicidé après avoir été inculpé par un grand jury  |  Une Canadienne arrêtée en tenant de passer illégalement la frontière après avoir envoyé une enveloppe de ricin à Trump à la Maison-Blanche  |  2 morts, 8 blessés dans l’effondrement d’un tunnel terroriste à Gaza  |  Les troupes israéliennes arrêtent 4 terroristes qui ont traversé la frontière de Gaza armés de couteaux pour aller tuer des juifs  |  Tous les passagers inscrits sur les carnets de vol d’Epstein vont être nommés  |  Le Bahreïn dit avoir déjoué une importante attaque terroriste fomentée par l’Iran  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 1 septembre 2018

Le migrant a ainsi eu le nez cassé et plusieurs hématomes sur le visage et le haut du corps, précise la police allemande…

Un migrant a été victime d’insultes xénophobes puis tabassé par trois personnes à Wismar mercredi soir, une attaque qui survient alors que le pays est ébranlé par des manifestations d’extrême droite en ex-Allemagne de l’est contre les étrangers.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Frappé avec une chaîne en fer

Agé de 20 ans, l’homme dont la nationalité n’a pas été précisée, rentrait chez lui à pied au moment où «il a été arrêté par trois personnes parlant allemand qui l’ont insulté de manière xénophobe», a affirmé la police de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. Deux d’entre eux l’ont ensuite frappé au visage avant que le troisième «ne le frappe à l’épaule et aux côtes avec une chaîne en fer». Tombée à terre, la victime a ensuite été rouée de coups avant que ses agresseurs ne prennent la fuite.

Le migrant a ainsi eu le nez cassé et plusieurs hématomes sur le visage et le haut du corps, précise la police qui a ouvert une enquête. Cette attaque à caractère raciste dans cette ville située au bord de la mer Baltique survient au moment où le pays est confronté à d’importantes manifestations d’extrême droite dans une autre ville d’ex-RDA, à Chemnitz en Saxe.

Salut hitlérien

Dimanche, quelque 800 personnes ont défilé dans les rues de cette ville située dans une région où l’extrême droite et les néo-nazis sont fortement implantés pour effectuer une «chasse aux étrangers». Le lendemain, des violences ont émaillé un nouveau rassemblement d’environ 6.000 d’entre eux – dont plusieurs ont défilé en faisant le salut hitlérien – opposés à plusieurs centaines de personnes de gauche radicale alors que la police était en sous-effectif.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’élément déclencheur est survenu au cours du week-end, lorsqu’un Allemand de 35 ans a été tué à coups de couteau durant une rixe en marge d’une fête locale, pour un motif inconnu. La police a arrêté deux suspects, un Syrien et un Irakien d’une vingtaine d’années accusés d’avoir agi après une «altercation verbale».

Depuis, les franges les plus radicales de la ville, et de toute la région de Saxe, mobilisent l’opinion contre l’immigration et la politique du gouvernement d’Angela Merkel, à qui il reproche d’avoir laissé entrer plus d’un million de demandeurs d’asile venant notamment de Syrie et d’Irak, en 2015 et 2016. Ils ont défilé aux cris de «Les étrangers dehors» ou «Nous sommes le peuple». Deux nouvelles manifestations sont prévues dans la ville jeudi soir et samedi, cette dernière étant soutenue par le parti d’extrême droite AfD.

Source : 20minutes

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz