Quantcast
FLASH
[15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  |  Vendredi, 2 gardes protégeant une synagogue #Berlin ont arrêté un syrien qui tentait d’entrer dans le bâtiment avec un couteau  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 1 septembre 2018

Le migrant a ainsi eu le nez cassé et plusieurs hématomes sur le visage et le haut du corps, précise la police allemande…

Un migrant a été victime d’insultes xénophobes puis tabassé par trois personnes à Wismar mercredi soir, une attaque qui survient alors que le pays est ébranlé par des manifestations d’extrême droite en ex-Allemagne de l’est contre les étrangers.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Frappé avec une chaîne en fer

Agé de 20 ans, l’homme dont la nationalité n’a pas été précisée, rentrait chez lui à pied au moment où «il a été arrêté par trois personnes parlant allemand qui l’ont insulté de manière xénophobe», a affirmé la police de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. Deux d’entre eux l’ont ensuite frappé au visage avant que le troisième «ne le frappe à l’épaule et aux côtes avec une chaîne en fer». Tombée à terre, la victime a ensuite été rouée de coups avant que ses agresseurs ne prennent la fuite.

Le migrant a ainsi eu le nez cassé et plusieurs hématomes sur le visage et le haut du corps, précise la police qui a ouvert une enquête. Cette attaque à caractère raciste dans cette ville située au bord de la mer Baltique survient au moment où le pays est confronté à d’importantes manifestations d’extrême droite dans une autre ville d’ex-RDA, à Chemnitz en Saxe.

Salut hitlérien

Dimanche, quelque 800 personnes ont défilé dans les rues de cette ville située dans une région où l’extrême droite et les néo-nazis sont fortement implantés pour effectuer une «chasse aux étrangers». Le lendemain, des violences ont émaillé un nouveau rassemblement d’environ 6.000 d’entre eux – dont plusieurs ont défilé en faisant le salut hitlérien – opposés à plusieurs centaines de personnes de gauche radicale alors que la police était en sous-effectif.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’élément déclencheur est survenu au cours du week-end, lorsqu’un Allemand de 35 ans a été tué à coups de couteau durant une rixe en marge d’une fête locale, pour un motif inconnu. La police a arrêté deux suspects, un Syrien et un Irakien d’une vingtaine d’années accusés d’avoir agi après une «altercation verbale».

Depuis, les franges les plus radicales de la ville, et de toute la région de Saxe, mobilisent l’opinion contre l’immigration et la politique du gouvernement d’Angela Merkel, à qui il reproche d’avoir laissé entrer plus d’un million de demandeurs d’asile venant notamment de Syrie et d’Irak, en 2015 et 2016. Ils ont défilé aux cris de «Les étrangers dehors» ou «Nous sommes le peuple». Deux nouvelles manifestations sont prévues dans la ville jeudi soir et samedi, cette dernière étant soutenue par le parti d’extrême droite AfD.

Source : 20minutes

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz