Publié par Gaia - Dreuz le 7 septembre 2018

Un père de famille agressé gratuitement alors qu’il faisait son jogging dimanche après-midi dans le parc Paul-Mistral…

Il n’a rien vu venir. « J’ai pris un coup tellement violent… ! Je ne sais pas si c’était un coup de poing ou un coup de pied mais plus j’y réfléchis, plus je me dis que ce ne pouvait être qu’un coup de boule ! Le mec, il devait être champion de j’sais pas quoi. Ça, il est très fort, faut reconnaître ! ».

Il a beau tenter de relativiser et même de manier l’humour, cet ingénieur grenoblois de 47 ans, marié et père de famille, est encore sous le choc de l’incroyable agression dont il a été victime alors qu’il faisait son jogging dans le parc Paul-Mistral à Grenoble, dimanche après-midi.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pour avoir heurté du coude un cycliste qui zigzaguait…

« Il devait être 17 heures. Je longeais le boulevard Jean-Pain sur le trottoir de gauche en venant de l’Hôtel de ville vers le complexe Chavant. J’ai vu deux hommes, chacun sur un vélo, arriver vers moi. L’un d’eux tenait son téléphone dans une main et le guidon de l’autre, ce qui le faisait zigzaguer. Quand nous nous sommes croisés, je me suis décalé au maximum mais mon coude l’a quand même touché. C’était juste un contact furtif, on ne s’est pas vraiment bousculés mais j’ai entendu un objet tomber. J’imagine que c’était son téléphone… ».

Dès lors, le cycliste a rebroussé chemin pour le rattraper et se poster devant lui…

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Ledauphiné

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz