FLASH
[18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 septembre 2018

Depuis plusieurs mois, Patrick Jardin s’oppose avec véhémence à la venue du rappeur havrais dans la salle de spectacle où ont péri sa fille et 89 autres personnes lors des attentats de Paris. Il envisage même d’essayer de faire annuler le concert, comme il l’affirme sur les réseaux sociaux et sur le site identitaire Boulevard Voltaire.

Depuis qu’il a perdu sa fille Nathalie le soir des attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan, Patrick Jardinn’a de cesse de donner de la voix pour clamer sa colère contre politiques de tous bords, qu’il juge en partie «responsables» de cet acte terroriste. Ce père de famille endeuillé a de nouveau exprimé sa colère après la programmation du rappeur polémique Médine dans la salle de spectacle parisienne les 19 et 20 octobre. Un choix «inadmissible» et «scandaleux» de la part des responsables, a-t-il expliqué au site identitaire Boulevard Voltaire mercredi. Il envisage même de faire annuler les concerts du chanteur havrais, dont les textes provocateurs et ambigus appellent à «crucifier les laïcards».

«Je sais bien que Monsieur Médine n’est pas un terroriste, mais ses idées appellent aux meurtres des blancs», déclare-t-il. «Je suis entièrement pour la liberté d’expression. Au vu du nombre de salles à Paris, je pense qu’il serait souhaitable qu’il puisse faire son concert ailleurs. Il ne peut pas faire son concert au Bataclan», a-t-il ajouté.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

M. Jardin semble prêt à tout pour empêcher le rappeur de se produire dans la salle de spectacle du 11e arrondissement. Il a pris la plume pour faire pression. «J’ai écrit à la ministre de la Culture. (…) J’ai également écrit à Monsieur Poubelle (gérant du Bataclan, NDLR), que j’ai eu l’occasion de voir à trois reprises, car c’était le patron de ma fille. (…) J’ai écrit à Monsieur Lagardère, propriétaire du Bataclan.» Des lettres restées sans réponse, explique Patrick Jardin, qui prévoit désormais de créer un collectif afin de faire annuler les performances. «Je vais charger mes avocats de voir s’il est possible de faire annuler ce concert, car c’est un trouble public et surtout un trouble à la mémoire des personnes décédées dans cette salle», affirme-t-il.

Liberté d’expression

En juin dernier, au moment du déclenchement de «l’affaire Médine», deux avocats de familles de victimes réclamaient l’annulation des concerts du Havrais. En cause, le titre provocateur Jihad et les paroles du morceau Don’t Laïk. Dans ce dernier, le rappeur chante: «Crucifions les laïcards comme à Golgotha.» Ou encore: «J’mets des fatwas sur la tête des cons.» Pour beaucoup, des textes difficilement acceptables à entendre dans une salle touchée par les attentats terroristes trois ans plus tôt. «On est particulièrement choqué qu’un rappeur comme Médine puisse chanter Jihad dans une salle où les balles d’islamistes ont fait 90 morts et des centaines de blessées», affirmait l’avocat Me Caroline Wassermann au Figaro .

L’association des victimes Life for Paris, qui regroupe plus de 700 personnes, avait dénoncé la «récupération politicienne» de l’affaire au lendemain du début de la polémique par des personnalités de droite et d’extrême droite. Le Bataclan est «complètement libre de sa programmation», avaient précisé les porte-parole dans un communiqué.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Face à tout ce tumulte, le Premier ministre avait invoqué le respect «scrupuleux» de «la loi» et de la «liberté d’expression» pour justifier de la non-intervention du gouvernement contre la programmation de Médine dans la salle de spectacle.

À ceux qui reprochaient à Patrick Jardin de s’exprimer sur Boulevard Voltaire, il a répliqué sur Twitter qu’il n’était engagé dans aucun parti politique mais qu’il refuserait toujours que Médine ou un autre «vienne piétiner» le corps de sa fille et des autres victimes du Bataclan.

Source : Lefigaro

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :