FLASH
[12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 septembre 2018

Depuis plusieurs mois, Patrick Jardin s’oppose avec véhémence à la venue du rappeur havrais dans la salle de spectacle où ont péri sa fille et 89 autres personnes lors des attentats de Paris. Il envisage même d’essayer de faire annuler le concert, comme il l’affirme sur les réseaux sociaux et sur le site identitaire Boulevard Voltaire.

Depuis qu’il a perdu sa fille Nathalie le soir des attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan, Patrick Jardinn’a de cesse de donner de la voix pour clamer sa colère contre politiques de tous bords, qu’il juge en partie «responsables» de cet acte terroriste. Ce père de famille endeuillé a de nouveau exprimé sa colère après la programmation du rappeur polémique Médine dans la salle de spectacle parisienne les 19 et 20 octobre. Un choix «inadmissible» et «scandaleux» de la part des responsables, a-t-il expliqué au site identitaire Boulevard Voltaire mercredi. Il envisage même de faire annuler les concerts du chanteur havrais, dont les textes provocateurs et ambigus appellent à «crucifier les laïcards».

«Je sais bien que Monsieur Médine n’est pas un terroriste, mais ses idées appellent aux meurtres des blancs», déclare-t-il. «Je suis entièrement pour la liberté d’expression. Au vu du nombre de salles à Paris, je pense qu’il serait souhaitable qu’il puisse faire son concert ailleurs. Il ne peut pas faire son concert au Bataclan», a-t-il ajouté.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

M. Jardin semble prêt à tout pour empêcher le rappeur de se produire dans la salle de spectacle du 11e arrondissement. Il a pris la plume pour faire pression. «J’ai écrit à la ministre de la Culture. (…) J’ai également écrit à Monsieur Poubelle (gérant du Bataclan, NDLR), que j’ai eu l’occasion de voir à trois reprises, car c’était le patron de ma fille. (…) J’ai écrit à Monsieur Lagardère, propriétaire du Bataclan.» Des lettres restées sans réponse, explique Patrick Jardin, qui prévoit désormais de créer un collectif afin de faire annuler les performances. «Je vais charger mes avocats de voir s’il est possible de faire annuler ce concert, car c’est un trouble public et surtout un trouble à la mémoire des personnes décédées dans cette salle», affirme-t-il.

Liberté d’expression

En juin dernier, au moment du déclenchement de «l’affaire Médine», deux avocats de familles de victimes réclamaient l’annulation des concerts du Havrais. En cause, le titre provocateur Jihad et les paroles du morceau Don’t Laïk. Dans ce dernier, le rappeur chante: «Crucifions les laïcards comme à Golgotha.» Ou encore: «J’mets des fatwas sur la tête des cons.» Pour beaucoup, des textes difficilement acceptables à entendre dans une salle touchée par les attentats terroristes trois ans plus tôt. «On est particulièrement choqué qu’un rappeur comme Médine puisse chanter Jihad dans une salle où les balles d’islamistes ont fait 90 morts et des centaines de blessées», affirmait l’avocat Me Caroline Wassermann au Figaro .

L’association des victimes Life for Paris, qui regroupe plus de 700 personnes, avait dénoncé la «récupération politicienne» de l’affaire au lendemain du début de la polémique par des personnalités de droite et d’extrême droite. Le Bataclan est «complètement libre de sa programmation», avaient précisé les porte-parole dans un communiqué.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Face à tout ce tumulte, le Premier ministre avait invoqué le respect «scrupuleux» de «la loi» et de la «liberté d’expression» pour justifier de la non-intervention du gouvernement contre la programmation de Médine dans la salle de spectacle.

À ceux qui reprochaient à Patrick Jardin de s’exprimer sur Boulevard Voltaire, il a répliqué sur Twitter qu’il n’était engagé dans aucun parti politique mais qu’il refuserait toujours que Médine ou un autre «vienne piétiner» le corps de sa fille et des autres victimes du Bataclan.

Source : Lefigaro

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz