FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 septembre 2018

L’ancien chargé de mission de l’Elysée, Alexandre Benalla, mis en examen pour des violences contre un manifestant le 1er mai à Paris, sera « prochainement » convoqué par la commission d’enquête sénatoriale, a annoncé mardi 11 septembre à l’AFP le président de cette commission, Philippe Bas (LR).

« Une convocation sera prochainement adressée à M. Alexandre Benalla pour qu’il apporte à la commission des lois du Sénat les éléments d’information qui lui sont nécessaires », a dit M. Bas.

« Il n’appartient pas aux personnes convoquées pour être auditionnées de décider de se présenter ou non à cette convocation ». « Le Sénat poursuivra imperturbablement ses auditions », a-t-il prévenu.

L’avocat de M. Benalla avait peu auparavant déclaré que son client ne voulait « pas aller devant une commission faire des déclarations qui lui seraient reprochées par les magistrats instructeurs ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

SÉPARATION DES POUVOIRS ?

Me Laurent-Franck Liénard a affirmé que son client était convoqué le 19 septembre mais qu’il ne s’y rendrait pas avant la fin de l’instruction judiciaire.

Me Liénard a notamment fait valoir que son client ne pouvait répondre à des questions relatives au 1er mai, car la commission sénatoriale n’a pas le droit d’empiéter sur l’enquête judiciaire, au nom de la séparation des pouvoirs.

Mais selon l’un des rapporteurs de la Commission, Jean-Pierre Sueur, « la règle est la même pour tous les citoyens ». « Il n’y a que le président de la République qui ne peut pas être entendu par une commission d’enquête parlementaire en vertu de la séparation des pouvoirs ».

« Nous nous référons aux termes de l’article de l’article 6 de l’ordonnance du 17 novembre 1958 », a-t-il expliqué à l’AFP. « Tout citoyen convoqué devant une commission parlementaire doit déférer à la convocation » sinon la justice peut être saisie.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

AUCUNE LETTRE FORMELLE DE CONVOCATION

Selon une source parlementaire, un fonctionnaire du Sénat a adressé un mail à l’avocat de Benalla pour lui demander ses coordonnées personnelles dans la perspective d’une éventuelle prise de contact mais aucune lettre formelle de convocation ne lui a été envoyée.

Les auditions de la commission d’enquête sénatoriale reprennent mercredi au Palais du Luxembourg, à commencer par celle du chef de cabinet de l’Elysée, François-Xavier Lauch.

La commission d’enquête de l’Assemblée s’est achevée sans conclusion, faute d’accord de ses membres.

Source : Varmatin

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :