FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 13 septembre 2018

J’ai peu commenté l’actualité politique française ces dernières semaines. Si je dois parler franchement, je dirai qu’elle ne m’intéresse guère.

Dans son discours aux ambassadeurs voici deux semaines environ, Emmanuel Macron a employé tout un ensemble de mots vides et sans signification, ce qui est un signe d’hypocrisie et de mensonge. Il a, d’ailleurs menti sur quasiment tous les sujets qu’il a abordés.

Accuser les Etats-Unis de se détourner de la défense de l’Europe, par exemple, est grotesque. Trump n’a jamais dit qu’il voulait que les Etats-Unis ne défendent plus l’Europe dans le cadre de l’Alliance atlantique : il a demandé aux pays européens de sortir d’une position d’assistés ingrats, et tout à la fois de payer davantage pour leur propre défense et de se comporter effectivement en alliés des Etats-Unis, ce qui est la moindre des choses lorsqu’on dit qu’on est allié des Etats-Unis. Macron, comme Merkel et le gouvernement allemand, a ajouté que l’Europe devrait concevoir sa propre défense de manière plus autonome : et là, il a non seulement été grotesque, mais inquiétant. Dans l’état actuel des choses, l’Europe n’a strictement pas les moyens de se défendre elle-même et faire les dépenses requises pour y parvenir serait très coûteux, beaucoup trop coûteux pour des pays en grave difficulté financière. Une Europe prétendant se défendre sans les Etats-Unis serait en réalité une Europe sans défense.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce que Macron, Merkel et le gouvernement allemand proposent dans ces conditions a un nom : la capitulation devant les ennemis du monde occidental. Le dire franchement serait sans doute impossible pour Macron donc il biaise. C’est honteux et lamentable. Je pense depuis le départ qu’il y a du pétainisme chez Macron : il confirme. Et cela s’est vérifié ces dernières semaines dans son attitude (qui a été aussi celle de Merkel et du gouvernement allemand) vis-à-vis de l’Iran des mollahs.

Tous les efforts franco-allemands imaginables ont été déployés pour sauver l’accord de juillet 2015 qui est une imposture et qui permet à l’Iran des mollahs de continuer à avancer vers l’arme nucléaire, de persister à occuper la Syrie et le Liban, de s’acharner à faire la guerre au Yémen et à financer le Hamas. Les efforts franco-allemands n’ont pas été couronnés de succès, les entreprises européennes n’ayant pas voulu tomber sous le coup de sanctions américaines, mais ils ont existé. Que Macron, Merkel et le gouvernement allemand aient tout fait pour sauver et conforter le régime des mollahs, car c’est cela qui s’est passé, et donc pour prolonger la présence militaire iranienne en Syrie et au Liban, pour que se poursuive la guerre au Yémen, et pour que le Hamas continue ses ignominies est tout simplement répugnant.

Macron, dans son discours, a montré, comme Merkel et le gouvernement allemand, des inclinations en direction de la Chine néo-communiste qui n’a cessé d’avoir des comportements totalitaires, ce qui complète sa mansuétude envers le régime des mollahs. C’est un homme qui n’a aucun scrupule et aucun respect pour la liberté et les droits humains. C’est aussi un ennemi d’Israël, et il l’a prouvé à nouveau en réaffirmant son soutien aux positions “palestiniennes” et en accusant Donald Trump d’“unilatéralisme”. Lui, Macron, préfère le “multilatéralisme”, autrement dit et si on sort de la langue de bois, les petits arrangements avec des régimes parfois sordides, sans prêter attention aux moindres valeurs éthiques.

N’en étant pas à un mensonge près, il a accusé Trump d’être non seulement un isolationniste (ce que Trump n’est pas, et d’ailleurs comment Trump pourrait être isolationniste et praticien de l’“unilatéralisme” : Macron serait incapable de l’expliquer), mais un protectionniste, et il a fait semblant de ne pas comprendre (je pense que Macron est stupide, mais pas à ce point-là) que Trump veut le vrai libre échange, qui implique de faire tomber les barrières protectionnistes de pays ou de régions telles que l’Union Européenne. Pour faire tomber les barrières protectionnistes, Trump crée des rapports de force en sachant que les Etats-Unis sont les plus forts et que les barrières protectionnistes de pays ou de régions telles que l’Union Européenne finiront par tomber.

Macron, dans son discours, a aussi insisté sur sa volonté d’organiser de grandes conférences internationales (conférences qui ne servent à rien, sinon à prendre des décisions en ne consultant pas les populations, donc en piétinant la démocratie), et il a remis sur la table les Accords sur le climat, et la nécessité de lutter contre le réchauffement global anthropique. Sur ce sujet, il n’est pas le seul à mentir, car le mensonge est très largement partagé. Il n’y a pas de réchauffement global anthropique et des scientifiques encore dignes de ce nom ne cessent de l’expliquer (en langue anglaise). Mais il est interdit ou presque de le dire en France. Le prétexte du réchauffement global anthropique (car c’est un prétexte) sert à trois choses : faire peur aux populations pour qu’elles acceptent et se soumettent, créer des réglementations et des taxes liberticides dans les pays où on fait peur aux populations, et tenter de mettre en place une technocratie réglementariste planétaire aux allures de gouvernement non démocratique mondial. Macron fait peur, crée des réglementations et des taxes liberticides et veut la mise en place d’une technocratie réglementariste planétaire….

Que des gens, dans les médias français, qualifient Macron de libéral montre que les mots en France ont vraiment perdu leur sens et que les médias français, à de très rares exceptions près, pratiquent une novlangue digne de celle décrite par George Orwell, mais cela, je le sais depuis longtemps.

Je ne sais si Macron a fait d’autres discours depuis, et peu m’importe. Je sais qu’il continue son projet d’aménagement de l’islam en France, donc son projet d’accompagnement de l’islamisation de la France, dont on voit chaque semaine les effets sous forme de meurtres et d’attaques au couteau. (Je reviendrai sur le sujet en revenant sur les activités très douteuses de l’Institut Montaigne et de Hakim El Karoui).

Je ne vois guère l’opposition à Macron faire des propositions fortes et dignes de ce nom. Je doute que cela vienne et cela m’attriste, mais c’est ainsi. (Il serait temps que cela change.)

Il a été beaucoup question en France du départ de Nicolas Hulot du gouvernement. Le départ d’un ayatollah de l’écologisme militant est à mes yeux une excellente nouvelle. Mais cela ne signifie visiblement pas le reflux de l’écologisme militant, omniprésent en France, dont la nouvelle n’est donc pas si excellente que cela.

Il est question à nouveau d’Alexandre Benalla, et Ivan Rioufol, pour qui j’ai la plus vive estime, a publié sur son blog un texte remarquable sur le sujet : “Benalla, produit vulgaire de la Macronie”.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’automne arrivant, les inepties sur la “canicule” ont disparu des journaux, et les journalistes étonnés qu’il puisse faire chaud l’été et froid l’hiver en France vont devoir changer de sujet d’étonnement. Si l’hiver est froid, je ne serai pas surpris si l’un d’eux attribue le froid au réchauffement climatique.

Publiant des livres en français au mois d’octobre, je viendrai sans doute quelques jours en France et je parcourrai les dix mille kilomètres qui me séparent de Paris pour donner des conférences. Je m’attends à ce que la détérioration de Paris m’apparaisse s’être accentuée, à ce que les embouteillages et la saleté soient effroyables.

Je me dirai une fois de plus que le gouvernement d’un pays démocratique devrait tout faire pour améliorer la qualité de vie de sa population, et je constaterai que le gouvernement français fait exactement le contraire. Je me demanderai combien de temps encore les Français accepteront d’être gouvernés par des gens qui détruisent leur qualité de vie.

J’entends aussi tout faire pour me rendre en Israël. Par amour d’Israël. Et pour donner des conférences aussi. Expliquer précisément la doctrine Trump pour le Proche-Orient est important au vu de la haine désinformatrice anti-Trump qui déferle de tous côtés.

Puis je repasserai par la France et je rentrerai chez moi à Las Vegas, le cœur serré en pensant à ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas quitter un navire en train de sombrer et à ceux qui espèrent encore que la France peut être sauvée.

J’espère d’avance que je leur aurai apporté des éléments d’analyse qui leur seront utiles et je me réjouis d’avance à l’idée de les rencontrer.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz