FLASH
[15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  |  [12/11/2018] Des parents néo-nazis qui ont nommé leur fils Hitler emprisonnés en Grande-Bretagne  |  Twitter refuse de supprimer les tweets d’incitation contre le journaliste conservateur de Fox News Tucker Carlson  |  La conférence de Guy Millière commence, vous pouvez la suivre sur Facebook : https://m.facebook.com/israelisforeverfrancophone/  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 septembre 2018

Auditionné par la commission d’enquête du Sénat, le commandant militaire de la présidence de la République a affirmé dans un premier temps n’avoir « jamais vu Alexandre Benalla avec une arme à l’extérieur ». Il avait pourtant affirmé le contraire à l’Assemblée.

Comme François-Xavier Lauch, le chef de cabinet d’Emmanuel Macron, le général Eric Bio Farina a été interrogé sur le port d’arme d’Alexandre Benalla. Problème : le commandant militaire de la présidence de la République s’est contredit entre ses déclarations tenues le 25 juillet devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale et ses propos tenus devant les sénateurs.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Alexandre Benalla a un port d’arme à titre professionnel. (…) Auquel cas, il a le droit de la porter, y compris dans l’enceinte de l’Elysée » commence le militaire. Mais si le port d’arme est à titre privé, « vous ne rentrez pas dans l’enceinte de l’Elysée » précise-t-il.

« Je n’ai jamais vu Alexandre Benalla avec une arme à l’extérieur »

« Le port d’arme professionnel était-il justifié par sa fonction ? » demande Philippe Bas, président LR de la commission d’enquête. « C’est au chef de cabinet d’apprécier si Alexandre Benalla… » commence le général, avant de s’arrêter. Il reprend : « D’abord, est-ce qu’Alexandre Benalla portait son arme dans le cadre de ses missions à l’extérieur ? Personnellement, moi je ne l’ai jamais vu. Dans les missions à l’extérieur, je ne croisais jamais Alexandre Benalla, parce que ce n’était pas mon champ de compétence, et je ne l’ai pas vu avec une arme à l’extérieur, non. (…) A l’intérieur, il me semble l’avoir vu avec une arme, au retour d’une séance de tir, si ma mémoire est bonne. Et là, il la portait, oui ». (voir la vidéo)

Contradiction

Des propos étonnants puisqu’ils contredisent ceux qu’il a lui-même tenus devant les députés. « Je l’ai vu porter une arme, bien sûr, dans le cadre de certaines de ses missions. Je savais qu’une autorisation de port d’arme lui avait été délivrée et donc qu’il portait son arme de manière réglementaire » a déclaré le 25 juillet, selon le compte rendu de son audition sur le site de l’Assemblée.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Ce qui n’a pas échappé à la sénatrice PS Marie-Pierre de la Gontrie. La sénatrice de Paris rafraîchit la mémoire au général, qui rétropédale et, à quelques minutes d’intervalle, se contredit en pleine audition… « Oui, j’ai vu Alexandre Benalla porter une arme. Bien sûr, je ne renie pas ce que j’ai dit aux auditions (de l’Assemblée). Ce qui me revient, c’est que je l’ai vu également porter son arme au retour d’une séance de tir, puisque ce jour-là, il me l’avait montrée plus physiquement, si je puis dire, n’est ce pas » tente de se rattraper le général.

Source : Publicsenat

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz