FLASH
[18/12/2018] Depuis son passage télé, l’ancienne journaliste de Charlie hebdo, @ZinebElRhazoui reçoit des centaines de menaces de mort, d’appels à la violence et au viol de la part de personnes de gauche et musulmans qui disent que l’extrême droite est fasciste  |  En pleine crise des #Giletsjaunes, Macron annonce 500 millions d’€ d’aides à l’Afrique – et un bras d’honneur aux Français  |  7 colons arabes israéliens suspectés de terrorisme ont été arrêtés dans le quartier Issawiya de Jérusalem par l’armée israélienne  |  Quand les élites sortent du bois et craignent la démocratie : Pour Olivier Duhamel, « le référendum d’initiative citoyenne est ‘extrêmement dangereux »  |  #Giletsjaunes : Plainte déposée contre Macron pour mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme, et racket  |  Et bien il va vous faire marron, Macron: La dette de la France devrait frôler les 100 % du PIB en 2019  |  Maroc : 2 touristes ont été égorgées au sud de Marrakech. 1 suspect a été arrêté, ses complices sont recherchés  |  Amandeep Bhogal, candidat conservateur: « Pour atteindre la prospérité il faut 4 composantes : Le droit de propriété. La primauté du droit. La liberté d’expression. La démocratie. Dans l’UE, 1 manque et sape les 3 autres – la démocratie »  |  [17/12/2018] Amnesty International alerte sur « de nombreux cas de recours excessifs à la force par des policiers » lors des manifestations des #Giletsjaunes  |  ONU vient de confirmer que le Liban a violé: la résolution 1701, la souveraineté israélienne, et 4 tunnels découverts. Il manque dans leur déclaration : qui a creusé ces tunnels ? Réponse : le Hezbollah  |  France 2 et Le Monde ne publierons pas ça – Ayatollah iranien Sadiqi, sermon du vendredi : « Plus de 100 ans de domination du monde par les démocraties libérales ont pris fin. L’humanité doit maintenant chercher un nouveau modèle inspiré par notre révolution islamique »  |  [16/12/2018] Attentat de Strasbourg : une 5e victime a perdu la vie  |  La hausse de 100 euros pour les salariés au Smic pourrait être reportée à juin. Les primes et les hausses de la fonction publique passent avant  |  France Inter interviewe un président de la confédération des commerçants indépendants anti #GiletsJaunes – sans préciser qu’il est le référent LREM de la Lozère – et rien dans le Décodex  |  Bruxelles : les manifestants contre la pacte de Marrakech sont 5 fois plus nombreux que ceux en sa faveur. A Paris, on les cherche, en vain  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 17 septembre 2018

Mme Françoise Nyssen, notre ineffable ministre de la Culture et du Patrimoine, avant que de vouloir nous faire payer redevance quand bien même nous n’aurions pas de poste de télévision, a développé l’idée qu’il fallait que le service public audiovisuel soit progressiste puisque la France était réactionnaire (cf son discours de présentation de la réforme de l’audiovisuel public).

Mon lecteur fidèle sait bien que l’endoctrinement qui nous est imposé me révolte chaque jour et me fait m’interroger sur la nécessité de devoir payer cet impôt pour subventionner la propagande dont nous sommes victimes.

On croit que j’exagère ? Le dernier dérapage commis par franceinfo nous prouve le contraire.

La semaine dernière, samedi 8 septembre, franceinfo trouvait le moyen de vanter ainsi sa dernière « enquête » sur son site : « Redouane et Karim sont tous les deux ingénieurs. Ils gagnent bien leur vie. Mais les discriminations, l’impression de ne pas être à leur place, ont fini par avoir raison de leur volonté de rester en France. »

Des exemples précis de discriminations ? Que nenni. Rien. Aucun. Niquedouille. Pas le moindre.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

À telle enseigne que le site de service public se contente d’alléguer dans un tweet : « Regards mal placés, sous-entendus racistes… Deux ingénieurs de 27 ans, d’origine maghrébine, expliquant l’expérience du racisme au quotidien les a convaincus de quitter la France. »

Révolté par tant de désinvolture idéologique sur le service public, je tweettais avec irritation le soir-même : « C’est cela, service public islamo-gauchiste, continuez, continuez à persuader les musulmans que les autres Français sont des racistes impénitents. Continuez à les victimiser sans cesse. Vous êtes une fabrique pathologique de terrorisme. »

Mais, dans mon intuition, je ne savais pas combien j’avais raison, et combien le reportage méritait d’indignation.

Le lendemain des faits, et notamment grâce à Valeurs actuelles, et à Amine El-Khatmi, élu de gauche en Avignon, on apprenait que les deux soi-disant victimes de l’odieux racisme français étaient en réalité des radicaux de la pire espèce.

C’est ainsi que l’un des deux, Redouane, écrivait sur Twitter : « Pour prouver que t’es pas homophobe, faudra bientôt que tu suces… », « La haine n’a plus besoin de Mein Kampf, elle a Charlie hebdo… », ou encore : « Ce soir, je vais à la conférence de Tariq Ramadan à Roubaix ! ».

Ou toujours : « Pourquoi le président c’est un fdp (“fils de pute”, NDLR) : Hollande démission, sionisme », on trouve également un joli « 65e anniversaire d’Israël… 65 ans de crimes, 65 ans de colonisation… On m’a toujours dit de mettre une majuscule aux noms propres… Vous comprendrez pourquoi j’écris israël de cette façon »… Quand il n’écrit pas « Israhell » ou qu’il ne prône pas le boycott illégal de l’État juif.

Ce n’est certes pas la détestation pathologique d’Israël qui a gêné franceinfo pour devoir piteusement changer son titre et supprimer le témoignage de cette malheureuse victime du racisme français mais seulement « en raison de la teneur homophobe de certains propos, pouvant tomber sous le coup de la loi. »

Malheureusement pour la radio de sévices publics privatisée à gauche, le compagnon d’infortune de Redouane, ce Karim qui gagne bien sa vie mais qui est contraint à l’exil, n’est guère plus décoratif : c’est ainsi qu’il considère par exemple que le déchaînement contre Marianne Pougetoux, la responsable de l’UNEF voilée, constituerait une raison de sa discrimination.

La presse convenue n’a pas cru devoir considérer que ce dévoiement de l’information d’État relevait de la fake news, ce qu’il est pourtant, et il m’étonnerait fort que le CSA n’intervienne, étant trop affairé à réprimer Hanouna.

Au contraire, franceinfo peut se féliciter d’avoir été relayé par la militance « antiraciste » à commencer par le Média mélenchonien dont la réputation de rigueur journalistique n’est plus à démontrer.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

On se demande d’ailleurs si ces deux médias d’obédience voisine sur la question migratoire ne font pas double emploi.

Jusqu’à quand les consommateurs français d’information, taxés obligatoirement pour subventionner leur décérébration, vont- ils accepter cette lâche soumission ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gilles-William Goldnadel. Publié avec l’aimable autorisation de Valeurs actuelles.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz