FLASH
[18/12/2018] Amandeep Bhogal, candidat conservateur: « Pour atteindre la prospérité il faut 4 composantes : Le droit de propriété. La primauté du droit. La liberté d’expression. La démocratie. Dans l’UE, 1 manque et sape les 3 autres – la démocratie »  |  [17/12/2018] Amnesty International alerte sur « de nombreux cas de recours excessifs à la force par des policiers » lors des manifestations des #Giletsjaunes  |  ONU vient de confirmer que le Liban a violé: la résolution 1701, la souveraineté israélienne, et 4 tunnels découverts. Il manque dans leur déclaration : qui a creusé ces tunnels ? Réponse : le Hezbollah  |  France 2 et Le Monde ne publierons pas ça – Ayatollah iranien Sadiqi, sermon du vendredi : « Plus de 100 ans de domination du monde par les démocraties libérales ont pris fin. L’humanité doit maintenant chercher un nouveau modèle inspiré par notre révolution islamique »  |  [16/12/2018] Attentat de Strasbourg : une 5e victime a perdu la vie  |  La hausse de 100 euros pour les salariés au Smic pourrait être reportée à juin. Les primes et les hausses de la fonction publique passent avant  |  France Inter interviewe un président de la confédération des commerçants indépendants anti #GiletsJaunes – sans préciser qu’il est le référent LREM de la Lozère – et rien dans le Décodex  |  Bruxelles : les manifestants contre la pacte de Marrakech sont 5 fois plus nombreux que ceux en sa faveur. A Paris, on les cherche, en vain  |  Belgique : heurts entre police et manifestants anti-immigration devant la Commission européenne suite à la signature du Pacte de Marrakech  |  Explosion à Sapporo au Japon : 40 blessés  |  Progrès : 79% des 33 pays d’Amérique latine et des Caraïbes à l’ONU ont changé leur vote dans une direction positive envers Israël à partir de 2009  |  L’UE rejette la nouvelle demande du Hamas, et soutient que le Hamas est une organisation terroriste  |  Israël a découvert un 4e tunnel du Hezbollah qui viole les traités internationaux et menace la sécurité  |  Tsahal va démolir la maison d’un terroriste palestinien qui a assassiné Ari Fuld, un Israélien d’origine américaine  |  [15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 septembre 2018

L’administration Trump a révoqué les visas de l’envoyé du groupe terroriste de l’OLP aux Etats-Unis et de sa famille, quelques jours seulement après la fermeture du bureau de la délégation générale de l’OLP à Washington.

Hanan Ashrawi, membre de l’OLP, a déclaré que l’Administration avait annulé les visas de la femme et des deux enfants de Husam Zomlot bien qu’ils soient valables jusqu’en 2020. Zomlot était le plus haut responsable de l’Autorité palestinienne à Washington, en dessous du rang d’ambassadeur, car les États-Unis ne reconnaissent pas les États imaginaires.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il n’y a pas eu de confirmation immédiate du Département d’État.

Lundi dernier, l’OLP a annoncé que les Etats-Unis avaient ordonné la fermeture de leur mission à Washington DC. Le département d’État américain avait confirmé par la suite cette décision, affirmant que l’Autorité palestinienne avait toujours refusé de s’engager avec le gouvernement américain ou de soutenir les pourparlers de paix avec Israël.

L’action contre l’OLP, qui est la principale entité représentant l’Autorité palestinienne, intervient alors que l’Administration Trump adopte une position plus saine à l’égard de l’Autorité palestinienne dans le cadre des négociations de paix en cours au Moyen-Orient, en remplaçant les mensonges sur lesquels les pourparlers reposaient (Jérusalem serait une capitale arabe, 5 millions de « réfugiés » palestiniens fabriqués sur-mesure auraient le droit de « retourner » en Israël, etc.)

« Les États-Unis leur payaient d’énormes sommes d’argent. Vous aurez de l’argent, mais on ne vous paiera pas tant qu’on n’aura pas trouvé un accord. Si on ne trouve pas d’accord, on ne paiera pas. Et cela aura un certain impact », a déclaré le président Trump le mois dernier.

  • L’administration Trump a également coupé des fonds à l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) – une organisation qui s’occupe des arrière-petits-enfants de réfugiés.
  • Elle s’est retirée du Conseil des droits de l’homme de l’ONU en raison de son préjugé anti-israélien.
  • Le gouvernement américain a également mis fin à quelque 200 millions de dollars de paiements de l’USAID à l’Autorité palestinienne et à Gaza.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz