FLASH
[09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  |  Alerte info : Tsahal a tiré en direction de 3 terroristes du Hezbollah qui approchaient la frontière – ils se sont enfuis  |  Les #giletsjaunes ont fait font fermer 3 grands centres commerciaux autour de Caen  |  #GiletsJaunes : 700 arrestation en début d’après midi. 40 000 manifestants selon les autorités  |  Intermarché de Monistrol sur Loire, bloqué depuis des jours par les #GiletsJaunes, forcé de fermer : il n’a plus aucune livraison depuis des jours. 130 personnes au chômage technique. La station essence est vide  |  Algérie : béatification de 19 religieux d’Oran massacrés pour leur foi par les islamistes durant la guerre civile  |  #GiletsJaunes : 34 personnes placées préventivement en garde à vue à Paris  |  [07/12/2018] Wall Street Journal : Les autorités françaises en pleine embrouille pour éviter que les émeutes de samedi dernier, qui ont plongé Paris dans le chaos, ne se reproduisent #GiletsJaunes  |  Alerte à la bombe à CNN, l’immeuble est évacué  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 septembre 2018

Après la polémique autour des propos d’Emmanuel Macron, qui a assuré, samedi dernier, qu’il suffisait de traverser la rue pour trouver un emploi dans la restauration, France Bleu Nord a pris le président de la République au mot. Reportage.

Lille, France

Première tentative dans la brasserie qui se trouve juste en face de la station de France Bleu Nord. C’est la fin du service de midi, derrière le bar, le gérant s’active autour de la machine à café.

Cela fait un mois qu’on cherche un serveur à plein temps. Je n’ai reçu que deux CV.

Pourtant il l’assure, le poste est attrayant. Le restaurant n’ouvre qu’en semaine, pas de week-end à passer à travailler, ce qui est rare dans le métier.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cinq restaurants, cinq propositions

Une fois le CV déposé, on passe la porte d’à côté. Celle d’une enseigne de fast food. A pourvoir : un contrat étudiant de quinze heures, le week-end. Une cliente se rapproche du comptoir, son plateau à la main.

« Vous cherchez une étudiante ? Ça m’intéresse ! Je peux revenir cet après-midi pour que l’on en discute ? »

On repart à la chasse aux contrats, direction le restaurant italien à quelques mètres de là. Le patron compte recruter un serveur à mi-temps d’ici à la fin de l’année.

L’expérience : un plus, pas une obligation

Mais est-ce que l’on a une chance quand on a aucune expérience en restauration?

On cherche surtout des personnes qui ont une bonne éducation, qui sont très motivées et autonomes.

Au bout de la rue, une autre brasserie. La serveuse remballe la terrasse d’un pas pressé. Ici, le propriétaire recherche désespérément du personnel. Il a publié des annonces il y a quinze jours, pour l’instant aucune candidature n’est arrivée.

Contrairement aux grandes brasseries parisiennes, en province on a beaucoup de mal à recruter.

Chez le pizzaïolo du quartier, deux jeunes serveurs s’activent pour redresser les tables. Ils viennent d’être recrutés. Ils l’assurent, avoir beaucoup d’expérience est un plus mais pas une obligation.

On apprend sur le tas, le tout c’est la motivation et ça, ça ne s’apprend pas.

Reste maintenant à en avoir, de la motivation, à défaut d’avoir toujours le choix.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Francebleu

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz