FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 septembre 2018

Après la polémique autour des propos d’Emmanuel Macron, qui a assuré, samedi dernier, qu’il suffisait de traverser la rue pour trouver un emploi dans la restauration, France Bleu Nord a pris le président de la République au mot. Reportage.

Lille, France

Première tentative dans la brasserie qui se trouve juste en face de la station de France Bleu Nord. C’est la fin du service de midi, derrière le bar, le gérant s’active autour de la machine à café.

Cela fait un mois qu’on cherche un serveur à plein temps. Je n’ai reçu que deux CV.

Pourtant il l’assure, le poste est attrayant. Le restaurant n’ouvre qu’en semaine, pas de week-end à passer à travailler, ce qui est rare dans le métier.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cinq restaurants, cinq propositions

Une fois le CV déposé, on passe la porte d’à côté. Celle d’une enseigne de fast food. A pourvoir : un contrat étudiant de quinze heures, le week-end. Une cliente se rapproche du comptoir, son plateau à la main.

« Vous cherchez une étudiante ? Ça m’intéresse ! Je peux revenir cet après-midi pour que l’on en discute ? »

On repart à la chasse aux contrats, direction le restaurant italien à quelques mètres de là. Le patron compte recruter un serveur à mi-temps d’ici à la fin de l’année.

L’expérience : un plus, pas une obligation

Mais est-ce que l’on a une chance quand on a aucune expérience en restauration?

On cherche surtout des personnes qui ont une bonne éducation, qui sont très motivées et autonomes.

Au bout de la rue, une autre brasserie. La serveuse remballe la terrasse d’un pas pressé. Ici, le propriétaire recherche désespérément du personnel. Il a publié des annonces il y a quinze jours, pour l’instant aucune candidature n’est arrivée.

Contrairement aux grandes brasseries parisiennes, en province on a beaucoup de mal à recruter.

Chez le pizzaïolo du quartier, deux jeunes serveurs s’activent pour redresser les tables. Ils viennent d’être recrutés. Ils l’assurent, avoir beaucoup d’expérience est un plus mais pas une obligation.

On apprend sur le tas, le tout c’est la motivation et ça, ça ne s’apprend pas.

Reste maintenant à en avoir, de la motivation, à défaut d’avoir toujours le choix.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Francebleu

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :