FLASH
[18/12/2018] Depuis son passage télé, l’ancienne journaliste de Charlie hebdo, @ZinebElRhazoui reçoit des centaines de menaces de mort, d’appels à la violence et au viol de la part de personnes de gauche et musulmans qui disent que l’extrême droite est fasciste  |  En pleine crise des #Giletsjaunes, Macron annonce 500 millions d’€ d’aides à l’Afrique – et un bras d’honneur aux Français  |  7 colons arabes israéliens suspectés de terrorisme ont été arrêtés dans le quartier Issawiya de Jérusalem par l’armée israélienne  |  Quand les élites sortent du bois et craignent la démocratie : Pour Olivier Duhamel, « le référendum d’initiative citoyenne est ‘extrêmement dangereux »  |  #Giletsjaunes : Plainte déposée contre Macron pour mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme, et racket  |  Et bien il va vous faire marron, Macron: La dette de la France devrait frôler les 100 % du PIB en 2019  |  Maroc : 2 touristes ont été égorgées au sud de Marrakech. 1 suspect a été arrêté, ses complices sont recherchés  |  Amandeep Bhogal, candidat conservateur: « Pour atteindre la prospérité il faut 4 composantes : Le droit de propriété. La primauté du droit. La liberté d’expression. La démocratie. Dans l’UE, 1 manque et sape les 3 autres – la démocratie »  |  [17/12/2018] Amnesty International alerte sur « de nombreux cas de recours excessifs à la force par des policiers » lors des manifestations des #Giletsjaunes  |  ONU vient de confirmer que le Liban a violé: la résolution 1701, la souveraineté israélienne, et 4 tunnels découverts. Il manque dans leur déclaration : qui a creusé ces tunnels ? Réponse : le Hezbollah  |  France 2 et Le Monde ne publierons pas ça – Ayatollah iranien Sadiqi, sermon du vendredi : « Plus de 100 ans de domination du monde par les démocraties libérales ont pris fin. L’humanité doit maintenant chercher un nouveau modèle inspiré par notre révolution islamique »  |  [16/12/2018] Attentat de Strasbourg : une 5e victime a perdu la vie  |  La hausse de 100 euros pour les salariés au Smic pourrait être reportée à juin. Les primes et les hausses de la fonction publique passent avant  |  France Inter interviewe un président de la confédération des commerçants indépendants anti #GiletsJaunes – sans préciser qu’il est le référent LREM de la Lozère – et rien dans le Décodex  |  Bruxelles : les manifestants contre la pacte de Marrakech sont 5 fois plus nombreux que ceux en sa faveur. A Paris, on les cherche, en vain  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 septembre 2018

L’ancien Premier ministre, qui envisage de se présenter à la mairie de Barcelone, est la cible d’une pétition qui l’accuse d’être un « député fantôme ».

Manuel Valls va-t-il quitter son mandat de député de l’Essonne ? Alors que l’ancien Premier ministre doit se prononcer dans les prochains jours sur son éventuelle candidature à la mairie de Barcelone, une pétition réclame sa démission de l’Assemblée nationale.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le texte, intitulé « Exigeons la démission de Manuel Valls, député fantôme », a été mis en ligne dimanche 16 septembre sur change.org et a recueilli plus de 2 000 signatures en moins de vingt-quatre heures. L’auteure du texte n’est autre que Farida Amrani (La France insoumise), qui avait été opposée à l’ancien Premier ministre lors des élections législatives de juin 2017. Manuel Valls avait remporté le second tour avec seulement 139 voix d’avance sur sa concurrente, qui l’avait accusé de « bourrage des urnes ».

Aujourd’hui, son ancienne adversaire lui reproche son absentéisme et l’utilisation de ses indemnités pour faire campagne à Barcelone. « Quatorze mois après sa réélection dans les conditions que nous connaissons, Manuel Valls mène publiquement campagne à Barcelone, mettant à profit ses indemnités parlementaires et le temps que lui confère son mandat. De ce fait, il déserte l’Assemblée nationale comme les villes de sa circonscription », déplore-t-elle.

L’ancienne candidate de La France insoumise accuse Manuel Valls d’entretenir « un faux suspense quant à sa décision » de se présenter ou non à la mairie de la capitale catalane. Selon elle, « tous les signes » montrent que l’ancien Premier ministre entend désormais construire « son avenir politique hors de nos frontières ». « Par conséquent, nous demandons la démission de Manuel Valls. Cette pétition s’adresse à tous ceux qui pensent que la République et sa représentation nationale ne doivent jamais être ainsi bafouées », termine-t-elle.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Lepoint

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz