FLASH
[19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 19 septembre 2018

Les services de défense aérienne syriens ont accidentellement abattu un avion militaire russe au-dessus du nord-ouest de la Syrie dans la nuit de lundi à mardi, a déclaré le ministère russe de la Défense, se rétractant après avoir accusé Israël et la France.

Le Kremlin a dans un premier temps reproché à Israël, et non à son allié syrien, la perte de l’avion de surveillance Il-20, qui transportait 15 soldats russes lorsqu’il a été abattu.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  • La Russie a d’abord déclaré mardi matin qu’Israël était responsable de ce qui semblait être un cas de tir ami, car les avions israéliens effectuaient des frappes aériennes dans la région et n’avaient pas donné suffisamment de temps à l’avion russe pour voler hors de danger.
  • Les F-16 israéliens « se cachaient derrière l’avion russe » et ont mis l’avion « dans la ligne de tir des systèmes antiaériens syriens », a ensuite corrigé le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, à l’agence de presse Interfax, selon The New York Times.
  • Puis la Russie a accusé la France d’avoir tiré des missiles sur la Syrie à partir d’une frégate stationnée en Méditerranée, pointant la responsabilité française dans le crash de l’avion.

Dans une série de tweets mardi, les Forces de défense israéliennes ont exprimé leurs condoléances pour la perte de l’avion russe, mais ont rejeté la faute sur les tirs « étendus et imprécis » des systèmes de défense aérienne syriens.

« Les batteries anti-aériennes syriennes ont tiré sans discernement et, d’après ce que nous comprenons, n’ont pas pris la peine de s’assurer qu’aucun avion russe n’était dans les airs », a déclaré l’armée israélienne.

Juste avant l’abattage de l’avion russe, des avions de combat israéliens avaient attaqué une installation militaire syrienne près de la ville portuaire de Lattaquié. L’installation était utilisée pour fabriquer des armes « précises et meurtrières » qui devaient être transférées au Hezbollah libanais au nom de l’Iran, a déclaré Israël.

Les responsables américains ont confirmé mardi que les frappes de missiles israéliens visant la Lattaquié ont frappé « une installation que l’Iran utilisait pour abriter des équipements militaires sensibles » et qu’il allait transférer plus tard au Hezbollah au Liban.

Les responsables américains, qui se sont entretenus sur CNN, ont confirmé que c’était Israël qui avait effectué les frappes de missiles sur Lattaquié et ont identifié la cible comme étant « une installation que l’Iran utilisait pour abriter des équipements militaires sensibles qui pourraient être assemblés en armement, puis transférés au Hezbollah libanais ».

Le récit américain correspond à celui présenté par Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a pris la responsabilité de l’attaque de mardi, et a déclaré que ses avions de combat « visaient une installation à partir de laquelle des systèmes de fabrication d’armes précises et meurtrières allaient être transférés au Hezbollah au Liban au nom de l’Iran ».

Puis les informations ont circulé. L’avion de reconnaissance russe a été abattu non pas par Israël, ni par la France, mais par une batterie de missiles surface-air S-200 – ironiquement de fabrication russe – a indiqué Moscou.

Rétropédalage de Poutine

Mardi, le président russe Vladimir Poutine contredisait les premières déclarations russes, et déclarait que l’incident de tir ami et l’écrasement de l’avion de surveillance russe Ilyushin Il-20 qui en a résulté ont été causés par des « événements tragiques », corrigeant de plus la réponse de Moscou qui avait précédemment accusé Israël d’avoir mis son avion sous le feu croisé de missiles syriens.

« Il semble très probable qu’il s’agissait d’une chaîne d’événements tragiques fortuits, parce qu’un avion israélien n’a pas abattu notre avion. Mais, sans aucun doute, nous devons vraiment aller au fond des choses », a-t-il dit.

Toutefois, M. Poutine a déclaré au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, lors d’un appel téléphonique, que les actions militaires israéliennes en Syrie constituaient une violation de la souveraineté du pays, a déclaré le Kremlin dans une déclaration.

M. Poutine a ajouté que l’incident de mardi différait de celui d’un avion russe abattu par la Turquie en 2015, car Israël n’a pas abattu l’avion russe, contrairement à la Turquie. Le dirigeant russe avait à l’époque qualifié les actions de l’armée turque de « coups de poignard dans le dos livrés par les complices de terroristes » dans ce qui était une rupture acrimonieuse dans les relations entre Moscou et Ankara.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Sources :

https://dailycaller.com/2018/09/18/syria-russia-reconnaissance-plane-israel/
https://www.thenational.ae/world/mena/us-confirms-israeli-missiles-struck-iranian-storage-facility-in-latakia-1.771701
https://www.thenational.ae/world/mena/vladimir-putin-blames-downing-of-russian-plane-in-syria-on-chance-events-1.771413

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz