FLASH
[18/12/2018] Depuis son passage télé, l’ancienne journaliste de Charlie hebdo, @ZinebElRhazoui reçoit des centaines de menaces de mort, d’appels à la violence et au viol de la part de personnes de gauche et musulmans qui disent que l’extrême droite est fasciste  |  En pleine crise des #Giletsjaunes, Macron annonce 500 millions d’€ d’aides à l’Afrique – et un bras d’honneur aux Français  |  7 colons arabes israéliens suspectés de terrorisme ont été arrêtés dans le quartier Issawiya de Jérusalem par l’armée israélienne  |  Quand les élites sortent du bois et craignent la démocratie : Pour Olivier Duhamel, « le référendum d’initiative citoyenne est ‘extrêmement dangereux »  |  #Giletsjaunes : Plainte déposée contre Macron pour mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme, et racket  |  Et bien il va vous faire marron, Macron: La dette de la France devrait frôler les 100 % du PIB en 2019  |  Maroc : 2 touristes ont été égorgées au sud de Marrakech. 1 suspect a été arrêté, ses complices sont recherchés  |  Amandeep Bhogal, candidat conservateur: « Pour atteindre la prospérité il faut 4 composantes : Le droit de propriété. La primauté du droit. La liberté d’expression. La démocratie. Dans l’UE, 1 manque et sape les 3 autres – la démocratie »  |  [17/12/2018] Amnesty International alerte sur « de nombreux cas de recours excessifs à la force par des policiers » lors des manifestations des #Giletsjaunes  |  ONU vient de confirmer que le Liban a violé: la résolution 1701, la souveraineté israélienne, et 4 tunnels découverts. Il manque dans leur déclaration : qui a creusé ces tunnels ? Réponse : le Hezbollah  |  France 2 et Le Monde ne publierons pas ça – Ayatollah iranien Sadiqi, sermon du vendredi : « Plus de 100 ans de domination du monde par les démocraties libérales ont pris fin. L’humanité doit maintenant chercher un nouveau modèle inspiré par notre révolution islamique »  |  [16/12/2018] Attentat de Strasbourg : une 5e victime a perdu la vie  |  La hausse de 100 euros pour les salariés au Smic pourrait être reportée à juin. Les primes et les hausses de la fonction publique passent avant  |  France Inter interviewe un président de la confédération des commerçants indépendants anti #GiletsJaunes – sans préciser qu’il est le référent LREM de la Lozère – et rien dans le Décodex  |  Bruxelles : les manifestants contre la pacte de Marrakech sont 5 fois plus nombreux que ceux en sa faveur. A Paris, on les cherche, en vain  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 19 septembre 2018

Il est un insecte qui se nourrit exclusivement d’excréments et pratique donc ce qui s’appelle la coprophagie. On l’appelle le bousier. Ce n’est pas de sa faute s’il est coprophage : c’est un insecte.

Le parti Démocrate américain est une abomination sur de multiples plans dont la liste, s’il fallait la dresser, serait très longue. Il a en commun avec le bousier de se nourrir d’excréments de divers types. Il n’a pas l’excuse d’être un insecte, et ses membres n’ont pas non plus l’excuse d’être des insectes.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’un des excréments préférés du parti Démocrate depuis des années est la rumeur malsaine, nauséabonde, et de préférence la rumeur sexuelle.

Il a utilisé ce type de procédé pour démolir Clarence Thomas, choisi par George Herbert Walker Bush pour être juge à la Cour Suprême en 1991. Faute d’avoir trouvé quoi que ce soit d’autre à reprocher à Clarence Thomas, ils ont recruté une femme très à gauche (Anita Hill) aux fins de l’accuser de harcèlement et de propos salaces, sans le moindre fondement bien entendu. Clarence Thomas a pu couper court au lynchage médiatique et politique dont il a fait l’objet en rappelant son enfance dans le Sud de la Ségrégation et en disant que le lynchage qu’il subissait lui rappelait d’autres lynchages auxquels il avait assisté dans son enfance, menés eux aussi par des Démocrates (Clarence Thomas est noir). Clarence Thomas est maintenant juge à la Cour Suprême. Le comportement excrémentiel du parti Démocrate n’a pas fonctionné.

Le parti Démocrate a continué à utiliser ce type de rumeur contre des candidats républicains à divers postes politiques, et contre Donald Trump lui-même, pendant la campagne électorale et plus récemment en transformant une actrice pornographique qui écume les sex-shops et les bars borgnes en héroïne de vertu (la désormais mondialement célèbre Stormy Daniels).

Fascistes perturbant les sessions préliminaires de la validation du juge Kavanaugh

Il récidive (mais ne dit-on pas que celui qui vit dans la crasse retourne toujours irréversiblement vers celle-ci ?), et cherche à faire échouer la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour Suprême. Après des auditions sordides où les Démocrates ont montré qu’ils ne respectaient aucune règle de procédure démocratique, qu’il étaient prêts à tout pour empêcher leurs adversaires de parler, qu’il pouvaient faire venir dans l’auditoire des gens chargés d’insulter, de pousser des cris gutturaux que même les pires des animaux ne pousseraient pas, et de jeter vers des sénateurs conservateurs des substances très sales, et après n’avoir rien trouvé à redire au passé de Brett Kavanaugh, un homme aussi impeccable que Clarence Thomas, ils ont trouvé leur Anita Hill, version 2018.

Dianne Feinstein, sénatrice très à gauche de Californie (mais pas assez à gauche pour les Démocrates d’aujourd’hui, qui veulent l’évincer) a trouvé le moyen d’acquérir son brevet de gauchiste frénétique et jeteuse d’excréments en évoquant la lettre d’une femme disant avoir été agressée sexuellement par Brett Kavanaugh il y a quatre décennies, au temps où ils étaient lycéens. Elle n’a initialement pas révélé le nom de la femme, puis le lendemain l’a révélé, et la femme a aussitôt donné un entretien au torchon appelé Washington Post.

La femme enseigne à Palo Alto, au Sud de la ville la plus à gauche du pays, San Francisco. Elle est très à gauche, bien sûr, et Démocrate, bien sûr. Elle a participé aux manifestations gauchistes anti-Trump, bien sûr. Elle a exclu de ses cours des étudiants pas assez à gauche à son gout. Elle n’a rien dit sur le sujet pendant quatre décennies. Strictement rien. (Elle dispose de la lettre récemment écrite d’un psychothérapeute très à gauche qui dit qu’elle lui a parlé de l’incident, de manière très vague, à l’automne 2012) Et, par un pur hasard et une remarquable coïncidence, elle est censée avoir retrouvé la pleine mémoire des faits juste avant la nomination de Brett Kavanaugh. A-t-elle la plus minime preuve de ce qu’elle avance ? Non. A-t-elle des témoins de l’époque ? Non (elle cite un ami que Kavanaugh avait à l’époque, mais il qualifie les propos de cette femme de délire frelaté). Peut-elle dire ou cela s’est produit et à quelle date exacte ? Non, encore (mais la mémoire peut soudain lui revenir, sait-on jamais). Dianne Feinstein dit avoir reçu la lettre de la femme il y a deux mois, mais elle n’en a pas dit un mot ni avant ni pendant les auditions de Kavanaugh.

Dianne Feinstein

Les Démocrates demandent que la nomination de Kavanaugh soit retardée ou annulée. Comme de bien entendu.

La femme, une certaine Christine Blasey Ford, se dit prête à témoigner. L’ami de Kavanaugh qu’elle a cité est prêt à l’accuser de faux témoignage, Brett Kavanaugh aussi.

Des Républicains tièdes hésitent maintenant à voter pour Kavanaugh, et sa nomination est reportée.

Je ne sais si Dianne Feinstein aura acquis son brevet de gauchiste frénétique et sauvera son siège, et peu m’importe. Tout le parti Démocrate d’aujourd’hui est à mes yeux digne de finir à la poubelle.

Je sais que le parti Démocrate est en train de montrer une fois de plus ce qu’il est.

Il faut vraiment ne pas être dégoûté pour voter Démocrate aux Etats-Unis aujourd’hui.

Il faut aussi détester les institutions de son pays (les Démocrates, en salissant les juges nommés à la Cour Suprême qui ne leur plaisent pas, salissent la Cour Suprême elle-même, clé de voûte des institutions du pays, tout comme ils salissent la présidence en traitant les présidents républicains, depuis l’époque de Ronald Reagan, d’ordures de crétins et de criminels). Les Démocrates, de surcroît, semblent vouloir dissuader les juges qui ne leur plaisent pas d’accepter une nomination à la Cour Suprême : accepter semble impliquer d’être traîné dans la fange de manière répugnante, ce qui n’est pas tentant.

Il faut enfin, pour voter Démocrate aux Etats-Unis aujourd’hui, détester son pays : les accusations hystériques et excrémentielles des Démocrates alimentent l’antiaméricanisme planétaire.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il faut, je dois l’ajouter, ne rien avoir contre les vrais violeurs (Bill Clinton est un superbe spécimen à placer dans cette catégorie, et continue à parader).

Il faut avoir un esprit enclin à la terreur putschiste : si Kavanaugh devait ne pas être nommé, cela signifierait que n’importe quelle personne non Démocrate nommée à une position de pouvoir aux Etats-Unis serait à la merci d’accusations gratuites et infondées de Démocrates et pourrait voir sa vie démolie arbitrairement, et cela donnerait aux Démocrates le pouvoir total, absolu et résolument destructeur dont ils rêvent.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz