FLASH
[20/10/2018] Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 septembre 2018

Après la hausse de CSG de 25% qui leur a été imposée le 1er janvier 2018, les retraités verront leur pouvoir d’achat à nouveau amputé avec la non-indexation des pensions sur l’inflation qui entrera en vigueur au 1er janvier 2019.

Alors qu’Emmanuel Macron s’était engagé à ne « demander un effort » qu’aux retraités « les plus aisés » (interview au Point d’août 2017), de nombreux retraités ont découvert le 1er janvier de cette année qu’ils subissaient une hausse de CSG de 25%. C’est le cas par exemple d’un couple de jeunes retraités touchant chacun 1 000 € de pension par mois et qui a subi cette année une perte de pouvoir d’achat de 444 € par la hausse de CSG.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Incapable de baisser la dépense publique qui augmente cette année au même rythme que sous François Hollande, le gouvernement a annoncé un nouveau coup de massue sur le pouvoir d’achat des retraités. Seuls les retraités au minimum vieillesse (16% d’entre eux en 2016) sont épargnés. Pour tous les retraités au-dessus de ce niveau de pension (soit plus des trois quarts d’entre eux), leur pension ne sera plus revalorisée autant que la hausse des prix.

Edouard Philippe a annoncé une revalorisation quasi-nulle de 0,3% en 2019 et 2020. Depuis plus de 40 ans, la règle de l’indexation des retraites sur l’inflation permettait de ne pas baisser le pouvoir d’achat des retraités. Cette désindexation à partir du 1er janvier 2019 va se solder par une perte de pouvoir d’achat massive pour les retraités.

Un couple de retraités (quel que soit leur âge) touchant chacun 1 100 € de pension par mois, perd 480 € de pouvoir d’achat avec la hausse de CSG et perdra plus de 330 € à cause de la désindexation, soit un total de 820 € en 2019.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La pension moyenne des retraités est de 1 361 € net en 2016. Dès lors, la perte moyenne de pouvoir d’achat est de 300 € par an à cause de la hausse de CSG et de 200 € à cause de la désindexation des retraites, soit un total de 500 € en 2019.

Si le gouvernement persiste dans cette voie, le pouvoir d’achat des retraités continuera de s’effondrer d’année en année. En 2020, la perte totale sera de 700 € par retraité en moyenne.

Source : Republicains

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz