FLASH
[19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 septembre 2018

Depuis 3 ans, des groupes de mineurs isolés sévissent dans les rues de Paris. Les autorités ne parviennent pas à s’en occuper.

Livrés à eux-mêmes, ils sont installés dans le quartier de la Goutte d’Or. Des groupes de mineurs isolés originaires du Maroc préoccupent les autorités. Ils sont responsables de nombreux vols avec violence dans les rues et le métro, rapporte Le Parisien.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

«Plus ils sont jeunes, plus ils sont camés à la colle»

« Avec leurs coupes peroxydées inspirées de l’univers du foot, on les repère de loin. Ils ont entre 12 et 16 ans. Plus ils sont jeunes, plus ils sont camés à la colle », explique un policier au Parisien. Selon le ministère de l’Intérieur, plus de 1 200 interpellations de mineurs se déclarant Marocains ont été comptabilisées depuis le début de l’année à Paris. Soit une hausse de 52 % par rapport à 2017.

Personne ne sait encore comment ils sont organisés. Les investigations n’ont trouvé aucune filière d’immigration, d’intermédiaire, ni de donneurs d’ordres adultes. Par contre, les mineurs entretiennent des liens, via les réseaux sociaux, avec des parents restés au Maroc.

«Le métro est devenu leur terrain de chasse privilégié»

Le fonctionnaire de police poursuit : « Comme ils se déplacent en métro, le réseau est devenu leur terrain de chasse privilégié. Les vols surviennent un peu partout au niveau des entrées, dans les couloirs ou dans les rames. Beaucoup bossent au fil : ils arrachent le smartphone par le cordon relié aux oreillettes. Dans les rames, ils repèrent un passager concentré sur son téléphone. Et arrachent le portable, sautant sur le quai au moment de la fermeture des portes. La victime reste stupéfaite à l’intérieur. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le policier tire un constat d’impuissance de l’action des forces de l’ordre. « Lorsqu’on les interpelle, ils n’ont pas de papiers sur eux. Beaucoup ne parlent pas français, ou font semblant de ne pas le parler. Le lendemain, nous les retrouvons aux mêmes endroits. Ils ont été relâchés. Et nous nous remettons en planque pour tenter de les arrêter en flagrant délit. C’est sans fin… »

Source : Valeursactuelles

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz