FLASH
[18/12/2018] Amandeep Bhogal, candidat conservateur: « Pour atteindre la prospérité il faut 4 composantes : Le droit de propriété. La primauté du droit. La liberté d’expression. La démocratie. Dans l’UE, 1 manque et sape les 3 autres – la démocratie »  |  [17/12/2018] Amnesty International alerte sur « de nombreux cas de recours excessifs à la force par des policiers » lors des manifestations des #Giletsjaunes  |  ONU vient de confirmer que le Liban a violé: la résolution 1701, la souveraineté israélienne, et 4 tunnels découverts. Il manque dans leur déclaration : qui a creusé ces tunnels ? Réponse : le Hezbollah  |  France 2 et Le Monde ne publierons pas ça – Ayatollah iranien Sadiqi, sermon du vendredi : « Plus de 100 ans de domination du monde par les démocraties libérales ont pris fin. L’humanité doit maintenant chercher un nouveau modèle inspiré par notre révolution islamique »  |  [16/12/2018] Attentat de Strasbourg : une 5e victime a perdu la vie  |  La hausse de 100 euros pour les salariés au Smic pourrait être reportée à juin. Les primes et les hausses de la fonction publique passent avant  |  France Inter interviewe un président de la confédération des commerçants indépendants anti #GiletsJaunes – sans préciser qu’il est le référent LREM de la Lozère – et rien dans le Décodex  |  Bruxelles : les manifestants contre la pacte de Marrakech sont 5 fois plus nombreux que ceux en sa faveur. A Paris, on les cherche, en vain  |  Belgique : heurts entre police et manifestants anti-immigration devant la Commission européenne suite à la signature du Pacte de Marrakech  |  Explosion à Sapporo au Japon : 40 blessés  |  Progrès : 79% des 33 pays d’Amérique latine et des Caraïbes à l’ONU ont changé leur vote dans une direction positive envers Israël à partir de 2009  |  L’UE rejette la nouvelle demande du Hamas, et soutient que le Hamas est une organisation terroriste  |  Israël a découvert un 4e tunnel du Hezbollah qui viole les traités internationaux et menace la sécurité  |  Tsahal va démolir la maison d’un terroriste palestinien qui a assassiné Ari Fuld, un Israélien d’origine américaine  |  [15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 septembre 2018

Depuis 3 ans, des groupes de mineurs isolés sévissent dans les rues de Paris. Les autorités ne parviennent pas à s’en occuper.

Livrés à eux-mêmes, ils sont installés dans le quartier de la Goutte d’Or. Des groupes de mineurs isolés originaires du Maroc préoccupent les autorités. Ils sont responsables de nombreux vols avec violence dans les rues et le métro, rapporte Le Parisien.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

«Plus ils sont jeunes, plus ils sont camés à la colle»

« Avec leurs coupes peroxydées inspirées de l’univers du foot, on les repère de loin. Ils ont entre 12 et 16 ans. Plus ils sont jeunes, plus ils sont camés à la colle », explique un policier au Parisien. Selon le ministère de l’Intérieur, plus de 1 200 interpellations de mineurs se déclarant Marocains ont été comptabilisées depuis le début de l’année à Paris. Soit une hausse de 52 % par rapport à 2017.

Personne ne sait encore comment ils sont organisés. Les investigations n’ont trouvé aucune filière d’immigration, d’intermédiaire, ni de donneurs d’ordres adultes. Par contre, les mineurs entretiennent des liens, via les réseaux sociaux, avec des parents restés au Maroc.

«Le métro est devenu leur terrain de chasse privilégié»

Le fonctionnaire de police poursuit : « Comme ils se déplacent en métro, le réseau est devenu leur terrain de chasse privilégié. Les vols surviennent un peu partout au niveau des entrées, dans les couloirs ou dans les rames. Beaucoup bossent au fil : ils arrachent le smartphone par le cordon relié aux oreillettes. Dans les rames, ils repèrent un passager concentré sur son téléphone. Et arrachent le portable, sautant sur le quai au moment de la fermeture des portes. La victime reste stupéfaite à l’intérieur. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le policier tire un constat d’impuissance de l’action des forces de l’ordre. « Lorsqu’on les interpelle, ils n’ont pas de papiers sur eux. Beaucoup ne parlent pas français, ou font semblant de ne pas le parler. Le lendemain, nous les retrouvons aux mêmes endroits. Ils ont été relâchés. Et nous nous remettons en planque pour tenter de les arrêter en flagrant délit. C’est sans fin… »

Source : Valeursactuelles

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz