FLASH
[11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  |  #Strasbourg : le nouveau bilan ne cesse de s’alourdir : 2 morts, 14 blessés dont 7 graves  |  #Strasbourg: Le terroriste, un Français de souche nord-africaine, est lourdement armé. Il est cerné et retranché par la police à Neudorf, chez un épicier de la rue d’Épinal.  |  #Strasbourg : le terroriste était fiché S, une liste de surveillance. Si c’est comme ça que le gouvernement « surveille », il y a de quoi être effrayé  |  #Strasbourg : le terroriste de 29 ans, né à Strasbourg est d’origine nord-africaine, donc il faut encore plus d’immigration  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 septembre 2018

Confrontés à un afflux de personnes en situation irrégulière, des membres de la police aux frontières ont manifesté à Hendaye afin d’obtenir l’ouverture de nouveaux postes.

Les forces de l’ordre sont en colère. Une quinzaine de membres de la police aux frontières ont manifesté à Hendaye jeudi 20 septembre, rapporte France 3, en se rassemblant sur le pont Saint-Jacques, frontalier entre la France et l’Espagne. Ils réclament l’ouverture de 50 nouveaux postes, à la fois sur le terrain et dans les services administratifs, précise la chaîne locale.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Nous sommes ici pour montrer à notre ministre que les policiers basques ne veulent plus travailler dans de mauvaises conditions », explique à Sud Ouest le délégué départemental de l’unité SGP Police. « Nous n’avons pas les moyens humains pour répondre à cet afflux. Il suffit d’aller à Bayonne, place des Basques, pour voir que ces gens parviennent toujours à passer », ajoute-t-il.

Durcissement de la politique migratoire italienne

Face à l’afflux de personnes en situation irrégulière, les policiers ont besoin de renforts. Avec le durcissement de la politique migratoire italienne, les migrants empruntent une nouvelle route, qui passe notamment par le Pays basque espagnol et le Pays basque français. Selon les chiffres de la Croix-Rouge, cités par France 3, 3 800 migrants ont tenté de passer la frontière entre l’Espagne et l’Hexagone à Irún. « La situation devient comparable à celle de Menton il y a quelques années », alerte auprès de Sud Ouest un délégué syndical de l’unité SGP.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Valeursactuelles

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz