FLASH
[12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 25 septembre 2018
Marrisa Shen

Les médias canadiens ont choisi de ne pas montrer la vidéo où l’on voit une femme en hijab qui jette du café à la figure d’une manifestante à Vancouver, laquelle contestait avec d’autres, la politique de Trudeau concernant les réfugiés syriens. Si ce n’était du témoignage de la chaîne en ligne, The Rebel Media, les Canadiens ne sauraient même pas que c’est arrivé.

Vendredi le 14 septembre, alors que des membres de la communauté chinoise de Vancouver manifestaient à l’extérieur du palais de justice, une femme portant un hijab a lancé du café à la figure d’une manifestante.

Les manifestants s’étaient réunis à l’extérieur du palais de justice de Vancouver pour exprimer leur chagrin et leur colère tandis que comparaissait le meurtrier de Marrisa Shen, une jeune chinoise de 13 ans assassinée en juillet 2017.

L’homme, accusé de meurtre au premier degré, se nomme Ibrahim Ali. Il s’agit d’un réfugié syrien, âgé de 28 ans, arrivé au Canada en mars 2017, quatre mois avant le meurtre de Marrisa Shen.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il a été accueilli au Canada grâce au parrainage conjoint d’un groupe de familles de Bowen Island et de la St. Andrew’s-Wesley United Church.

Ali est arrivé avec deux frères, dont l’un a une conjointe et trois jeunes enfants. Ils se sont joints à un quatrième frère déjà établi au Canada, depuis quatre ans à titre de réfugié parrainé par le gouvernement. La famille a été réunie et vit maintenant à Burnaby en Colombie Britannique.

L’appartement d’Ali est situé à moins de 10 minutes à pied de Central Park où le corps de la jeune fille a été découvert, dans un boisé.

Elle avait été portée disparue. La police avait lancé une recherche et avait réussi à la retrouver en utilisant le GPS afin de retracer son téléphone cellulaire.

L’arrestation d’Ali, le 7 septembre dernier, faisait suite à une longue enquête policière.

Les manifestants d’origine chinoise, interviewés par Global News, ont demandé des excuses de Justin Trudeau, qu’ils tiennent pour responsable du meurtre de la jeune fille par un réfugié syrien.

D’autres personnes, dont Laura Thompson, qui sont allé manifester devant le palais de justice, se sont élevées contre la promesse du premier ministre Justin Trudeau de faire venir au Canada 25 000 réfugiés.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

David Menzies, reporter de The Rebel Media, a montré la vidéo de l’incident prouvant le fait que la CBC (Radio Canada en anglais) se trouvait sur les lieux lors de la manifestation à l’extérieur du palais de justice de Vancouver.

La vidéo de The Rebel Media montre clairement une femme portant un hidjab et lançant du café à la figure de la manifestante, Laura Thompson. La CBC n’a pas mentionné l’incident alléguant qu’elle était présente pour couvrir la «vraie» nouvelle, à savoir la comparution d’Ibrahim Ali que ses voisins décrivent comme un type sympa.

Aucun autre média n’a jugé bon de montrer la vidéo ou de mentionner cet incident à l’exception du Vancouver Sun, qui se contente de souligner que quelqu’un a lancé du café sur Laura Thompson, une manifestante «anti-immigration».

Le silence des médias traditionnels, et de Trudeau, offrent une contraste révélateur avec leur réaction empressée lorsqu’une écolière de Toronto, Khawlah Noman, âgée de 11 ans, a raconté en janvier dernier, avoir été attaquée par un homme qui avait supposément découpé des parties de son hijab à l’aide de ciseaux.

Le Premier ministre Trudeau avait aussitôt condamné l’agression disant ne pas pouvoir imaginer à quel point elle avait eu peur.

Les médias s’étaient emparés de cette histoire et des équipes de tournage s’étaient précipitées à l’école de Scarborough pour une conférence de presse, plusieurs heures après la soi-disant attaque.

Finalement, la Police de Toronto qui s’était mise en frais de rechercher un suspect et disait considérer l’affaire comme un crime haineux, avait conclu que les allégations n’étaient pas fondées, et avait annoncé que son enquête était close.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources :

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz