FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 25 septembre 2018
Marrisa Shen

Les médias canadiens ont choisi de ne pas montrer la vidéo où l’on voit une femme en hijab qui jette du café à la figure d’une manifestante à Vancouver, laquelle contestait avec d’autres, la politique de Trudeau concernant les réfugiés syriens. Si ce n’était du témoignage de la chaîne en ligne, The Rebel Media, les Canadiens ne sauraient même pas que c’est arrivé.

Vendredi le 14 septembre, alors que des membres de la communauté chinoise de Vancouver manifestaient à l’extérieur du palais de justice, une femme portant un hijab a lancé du café à la figure d’une manifestante.

Les manifestants s’étaient réunis à l’extérieur du palais de justice de Vancouver pour exprimer leur chagrin et leur colère tandis que comparaissait le meurtrier de Marrisa Shen, une jeune chinoise de 13 ans assassinée en juillet 2017.

L’homme, accusé de meurtre au premier degré, se nomme Ibrahim Ali. Il s’agit d’un réfugié syrien, âgé de 28 ans, arrivé au Canada en mars 2017, quatre mois avant le meurtre de Marrisa Shen.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il a été accueilli au Canada grâce au parrainage conjoint d’un groupe de familles de Bowen Island et de la St. Andrew’s-Wesley United Church.

Ali est arrivé avec deux frères, dont l’un a une conjointe et trois jeunes enfants. Ils se sont joints à un quatrième frère déjà établi au Canada, depuis quatre ans à titre de réfugié parrainé par le gouvernement. La famille a été réunie et vit maintenant à Burnaby en Colombie Britannique.

L’appartement d’Ali est situé à moins de 10 minutes à pied de Central Park où le corps de la jeune fille a été découvert, dans un boisé.

Elle avait été portée disparue. La police avait lancé une recherche et avait réussi à la retrouver en utilisant le GPS afin de retracer son téléphone cellulaire.

L’arrestation d’Ali, le 7 septembre dernier, faisait suite à une longue enquête policière.

Les manifestants d’origine chinoise, interviewés par Global News, ont demandé des excuses de Justin Trudeau, qu’ils tiennent pour responsable du meurtre de la jeune fille par un réfugié syrien.

D’autres personnes, dont Laura Thompson, qui sont allé manifester devant le palais de justice, se sont élevées contre la promesse du premier ministre Justin Trudeau de faire venir au Canada 25 000 réfugiés.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

David Menzies, reporter de The Rebel Media, a montré la vidéo de l’incident prouvant le fait que la CBC (Radio Canada en anglais) se trouvait sur les lieux lors de la manifestation à l’extérieur du palais de justice de Vancouver.

La vidéo de The Rebel Media montre clairement une femme portant un hidjab et lançant du café à la figure de la manifestante, Laura Thompson. La CBC n’a pas mentionné l’incident alléguant qu’elle était présente pour couvrir la «vraie» nouvelle, à savoir la comparution d’Ibrahim Ali que ses voisins décrivent comme un type sympa.

Aucun autre média n’a jugé bon de montrer la vidéo ou de mentionner cet incident à l’exception du Vancouver Sun, qui se contente de souligner que quelqu’un a lancé du café sur Laura Thompson, une manifestante «anti-immigration».

Le silence des médias traditionnels, et de Trudeau, offrent une contraste révélateur avec leur réaction empressée lorsqu’une écolière de Toronto, Khawlah Noman, âgée de 11 ans, a raconté en janvier dernier, avoir été attaquée par un homme qui avait supposément découpé des parties de son hijab à l’aide de ciseaux.

Le Premier ministre Trudeau avait aussitôt condamné l’agression disant ne pas pouvoir imaginer à quel point elle avait eu peur.

Les médias s’étaient emparés de cette histoire et des équipes de tournage s’étaient précipitées à l’école de Scarborough pour une conférence de presse, plusieurs heures après la soi-disant attaque.

Finalement, la Police de Toronto qui s’était mise en frais de rechercher un suspect et disait considérer l’affaire comme un crime haineux, avait conclu que les allégations n’étaient pas fondées, et avait annoncé que son enquête était close.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources :

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :