FLASH
[10/12/2018] Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  |  Alerte info : Tsahal a tiré en direction de 3 terroristes du Hezbollah qui approchaient la frontière – ils se sont enfuis  |  Les #giletsjaunes ont fait font fermer 3 grands centres commerciaux autour de Caen  |  #GiletsJaunes : 700 arrestation en début d’après midi. 40 000 manifestants selon les autorités  |  Intermarché de Monistrol sur Loire, bloqué depuis des jours par les #GiletsJaunes, forcé de fermer : il n’a plus aucune livraison depuis des jours. 130 personnes au chômage technique. La station essence est vide  |  Algérie : béatification de 19 religieux d’Oran massacrés pour leur foi par les islamistes durant la guerre civile  |  #GiletsJaunes : 34 personnes placées préventivement en garde à vue à Paris  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Mireille Vallette le 25 septembre 2018

Un groupe vient de se constituer. Il préconise quelques mesures bien concrètes pour limiter l’islamisation de la Suisse, mais navigue encore passablement dans le brouillard.

«Il n’y a jamais lieu (…) de restreindre en aucune manière la liberté d’expression.» Integra Universell

Integra Universell (difficile de trouver nom plus rébarbatif) est le site des rebelles, membres et sympathisants du PS suisse. Benoit Gaillard, leader romand de ce groupe créé en juin dernier, n’a pas daigné répondre à mes demandes d’interview. Trop salissant ! Faire comme si j’existais mettrait en jeu son image, sa réputation, voire sa carrière!

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


Ces socialistes veulent un débat public sur l’islam, ne transigent pas sur la liberté d’expression, mais excluent d’emblée quelques dizaines de milliers de citoyens…. qui furent lucides et critiques bien avant eux.

Ne soyons pas rancunière. Le premier mot qui vient face à cette innovation, c’est: «Enfin!». Jusqu’ici, tout ce que réclamaient les obscurantistes n’était pas contesté par la gauche socialiste: burqa, foulard des fillettes dans les écoles, mosquées liées aux groupes extrémistes, etc.

Inversement, tout ce qui portait l’empreinte de la satanique UDC devait être ipso facto refusé. Nos socialistes new-look ont réussi à surmonter le syndrome. Ils vont jusqu’à imaginer accepter l’interdiction de la burqa qui sera soumise au peuple grâce à l’UDC.

«Le PS doit s’engager pour interdire dans la loi les vêtements d’enfermement des femmes. Les considérations quantitatives sur le nombre de cas constatés ou non n’ont absolument aucune pertinence s’agissant d’une interdiction qui touche à la structuration mêmes des rapports entre êtres humains.» Integra universell

«Dans l’espace public, le signe religieux a une signification indépendante de la personne qui le porte. La burqa est une adhésion à la discrimination.» « …au pire, on soutiendra l’initiative.» Benoît Gaillard

Dans leur site, les insoumis donnent la liste de leurs revendications et en affirment un fondement:
«… nous souhaitons (…) que la foi soit traitée comme une affaire individuelle dans une société sécularisée.»

Bravissimo !

Voici les revendications les plus marquantes du groupe que j’appellerai PS-D (pour dissidents) :

  • Pas de vêtements «patriarcaux et sexistes» dans les écoles publiques. Le voile doit être interdit jusqu’à 18 ans.
  • Pas d’employées voilées dans les écoles et les administrations.
  • Pas d’exceptions motivées par des motifs religieux.

C’est un début encourageant. Le reste est moins limpide, mais témoigne d’une prise de conscience. Par exemple, celle de l’intense endoctrinement des enfants. Mais la solution proposée ressemble à une incantation: introduire des mesures de protection pour les enfants et les jeunes qui rejettent l’éducation religieuse de leurs géniteurs. «Les droits des enfants priment la liberté religieuse de leurs parents.» Le PS-D compte-t-il faire modifier l’article 303 du code civil qui attribue l’éducation religieuse aux parents avec liberté de choisir sa voie dès 16 ans seulement? Nos insoumis imaginent-ils ensuite la création d’une police des familles qui surveillerait aussi, par exemple, l’intense endoctrinement d’enfants au gauchisme ?

La collaboration avec les Frères musulmans, avec Diyanet (Turquie) ou avec des mouvances pilotées depuis l’étranger doit être proscrite. Par qui? La loi? Pour Dinayet, on imagine une action aux chambres fédérales. Mais zut, voici que l’UDC vient d’entamer le processus. Par une pétition. Les Frères musulmans? Personne ne s’en affiche partisan. Je ne peux que recommander à Benoît Gaillard «Le radicalisme dans les mosquées suisses» qui énumère de nombreuses manières de les détecter.

Dans le genre incantatoire, on trouve l’inévitable rituel: «le respect absolu de l’interdiction de discriminer les personnes LGBTI» (pour les novices : lesbiennes, gays, bi, trans et intersexes, ne m’en demandez pas plus, je suis aussi un peu noyée).

Autre revendications: «Les lois existantes doivent être appliquées de manière ferme et conséquente, et des ressources financières et humaines suffisantes doivent être mises à disposition pour leur application.» Avant qu’elles ne soient appliquées fermement, il faudrait d’abord… qu’elles existent. Les législations internationales et nationales assurent de nombreux droits religieux que les prosélytes ne se privent pas de réclamer, au besoin par les tribunaux.

  • Il importe de soutenir le corps enseignant lors de conflits avec des parents ou des élèves. Voilà une idée fort judicieuse. Mais comment la concrétiser ?
  • Pas de formation des «imam-e-s» (un danger de l’écriture inclusive: mêler la fiction à la réalité!) avec financement d’Etats étrangers. Pour l’instant, les imams (mais pas les imames) ne sont pas formés avec des fonds étrangers: ils viennent de l’étranger. Et se félicitent de leurs nombreux diplômes issus des universités de Médine, La Mecque, Al-Azar, etc, toutes littéralistes donc radicales.
  • Prudence dans le choix des aumôniers/ères des milieux carcéraux, sociaux et sanitaires: il faut veiller à ce qu’ils ne soient pas extrémistes. (Je n’ai pas encore vu l’ombre d’une aumônière sans foulard. Gaillard estime-t-il cet uniforme sans risque?)
  • Demande de ressources pour vérifier que «les imam – e – s» ne tiennent pas des propos anticonstitutionnels dans leurs prêches.
    Les imams savent parfaitement ce qu’ils peuvent dire. Ce genre de propos est donc très rare.
  • Invitation de musulmans progressistes aux discussions internes du parti suisse officiel. Le PS devrait «indiquer publiquement» quelles personnes et institutions l’ont conseillé. On se réjouit de voir si le PS obéit.
  • Rejet de toute ségrégation des sexes, de toute interdiction d’occuper une fonction ou de recevoir un sacrement, de toutes obligations sexistes de se couvrir l’une ou l’autre partie du corps.


Le PS-D va-t-il exiger des changements dans toutes les religions? Audacieux, mais légèrement totalitaires, les dissidents! La démocratie ne leur suffit pas pour lutter contre les conservatismes.

– La discussion doit être conduite à propos de toutes les religions et non spécifiquement de l’Islam.
Mais le groupe s’est fondé à propos de l’islam…

Les pièges de la reconnaissance étatique

A propos de la discussion sur la reconnaissance de droit public des communautés religieuses en cours dans plusieurs cantons, Benoît Gaillard cite un imam (à mon avis le seul progressiste de Suisse), Mustafa Mehmeti, pour qui ce processus va conduire à reconnaitre les plus organisés, soit les plus radicaux.  C’est un signe encourageant pour le islamolucides: le PSD-D estime lui aussi que le coeur du fondamentalisme, ce sont les mosquées et leurs fédérations.

Le PS est aussi prié d’organiser des votes à bulletin secret (la confiance règne) sur ces questions: Le PS doit -il se positionner en faveur de communautés et de faîtières religieuses? S’engager pour toutes ces communautés, c’est-à-dire aussi celles des fondamentalistes et des mosquées? Ou alors le parti doit-il seulement soutenir celles qui reconnaissent l’égalité des sexes, les droits des enfants et ceux des personnes LGBTI tant à l’interne que vers l’extérieur?

Le premier acte politique du leader romand est timide et hélas bien éloigné de l’islam. Dans une Interpellation déposée le 28 juin au Conseil communal, Benoît Gaillard se dit très inquiet de l’augmentation du prosélytisme de rue par les religions et les sectes à Lausanne. Pour faire face à ce grave danger, le socialiste demande aux autorités quelles sont les mesures envisageables. Par exemple: «Des règles spécifiques ou l’obligation d’affichage, de manière visible, d’un panneau indiquant le caractère de croyance des informations données»…Avec, souligné en rouge, «le respect absolu de l’interdiction de discriminer les personnes LGBTI»?

Message subliminal et vertueux de cette intervention: le PS-D ne se focalise pas sur l’islam, il combat le conservatisme de toutes les religions. Comme le clament tous les responsables religieux musulmans afin d’exonérer l’islam de son idéologie et des crimes qu’elle génère.

La création de ce groupe a été annoncée assez discrètement. Même des socialistes ignorent encore cette nouveauté. Et pas de réaction du président du PS officiel Christian Levrat.

Quant à nous, nous attendons la suite avec impatience.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Mireille Vallette pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz