Publié par Christian Larnet le 27 septembre 2018

La commission du budget du Parlement européen vient d’approuver un gel de 15 millions d’euros à l’Autorité palestinienne, jusqu’à ce que l’AP accepte de réformer ses manuels scolaires.

Embed from Getty Images

Le communiqué entourant la décision stipule que « de nombreux exemples de représentations violentes, de discours haineux… et de glorification du jihad et du martyre  » se trouvent dans les programmes scolaires.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le mardi 27 février, le sénateur américain Todd Young avait exprimé son indignation devant les manuels scolaires utilisés par l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine) pour enseigner gratuitement une éducation de base aux enfants des Palestiniens désignés comme réfugiés.

En mars dernier, le rapport IMPACT intitulé New Palestinian Authority textbooks teach mettait en lumière que les livres d’écoles affirmaient que « mourir en martyr [en tuant des juifs] est l’idéal de la vie ».

L’étude montrait comment les nouveaux programmes d’études de l’Autorité palestinienne, préparés par son ministère de l’Éducation en 2017, et maintenant utilisés par toutes les écoles gérées par l’UNRWA, délégitimaient et diabolisaient constamment Israël, glorifiait le terrorisme et préparait essentiellement les jeunes Palestiniens à croire que « mourir est mieux que vivre ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

19
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz