Quantcast
FLASH
[21/11/2019] Israeli AG a décidé : Le Premier ministre israélien Netanyahou sera inculpé de corruption dans l’affaire 4000 et d’abus de confiance dans les affaires 1000 et 2000  |  Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté le gouverneur de l’Autorité palestinienne de Jérusalem, Adnan Ghaith, après avoir effectué un raid à son domicile dans le quartier Silwan de Jérusalem  |  [20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 29 septembre 2018

Ces derniers jours, des « jeunes » sont entrés avec des couteaux et un marteau dans le lycée Paul-Éluard à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), et ont attaqué un élève.

Les enseignants ont fait valoir leur droit de retrait, ils seront en grève lundi 1er octobre (les profiteurs n’en ratent jamais une), soutenus par les parents. Ils réclament d’urgence plus de sécurité.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Un lycée au pied des cités de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est devenu le terrain d’affrontements de bandes rivales, que la police a instruction de ne pas affronter pour ne pas déclencher d’émeute générale dans tout le pays.

Depuis la rentrée 2018, il y a déjà eu trois intrusions suivies d’agressions dans l’établissement, avec des blessés, mais heureusement aucun mort. Cependant, les enseignants craignent maintenant le pire.

Le lycée Paul-Éluard est parmi les plus réputés du département, mais les 1 800 élèves vivent de plus en plus mal la situation.

Quand les no border réclament des barrières de sécurité

L’établissement fait plus de 7 hectares. Alors que les activistes no border – certains parmi ces enseignants – réclament la disparition des frontières, des murs de séparation et des barrières de sécurité, ils demandent que les 3 000 m de clôture soient mieux sécurisés.

A chaque infiltration de gangs, des mesures sont prises pour renforcer cette barrière si poreuse.

Un sas de sécurité a été installé, puis une chaîne épaisse à la grille d’entrée, mais cela n’a pas suffit.

Les clôtures de séparation ont été rehaussées, et depuis quelques jours, des patrouilles de sécurité privée ont doublé les rondes de police, en vain : le lycée vit au quotidien ce que les habitants de Sderot, dans le sud israélien, subissent quotidiennement depuis Gaza.

Les pouvoirs publics se sont engagés à faire remplacer toute la clôture, à installer des caméras de vidéosurveillance et à engager un médiateur. Mais pour beaucoup de parents et d’enseignants, c’est encore insuffisant. Ils réclament davantage d’effectifs, de sécurité, et prévoient un mouvement de grève lundi 1er octobre.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

francetvinfo.fr/sante/enfant-ado/violences-le-ras-le-bol-des-enseignants-d-un-lycee-de-saint-denis_2961557.html#xtor=AL-67-

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz