Quantcast
FLASH
[16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  |  [13/07/2019] Médias : « Alex Acosta doit démissionner! ». Acosta a démissionné. Médias : « il n’y a pas de Latinos dans l’Administration #Trump! »  |  [12/07/2019] Nihiliste. Miley Cyrus dit qu’elle n’aura pas d’enfants parce que « la terre est en colère »  |  Les Démocrates ont mis sur Twitter une photo d’enfants migrants en cage pour tenter de blâmer Trump sur la crise frontalière. Problème : la photo a été prise sous l’administration Obama-Biden !  |  [08/07/2019] Alerte danger Iran: Les forces navales de la coalition ont déjoué une tentative d’attaque contre un navire commercial en mer Rouge par un groupe Houthi financé par l’Iran  |  [07/07/2019] Le premier candidat gay à la présidence tunisienne, Mounir Baatour, a déclaré: «Je vous ai dit que la normalisation [avec Israël] n’était pas une trahison. La normalisation est dans l’intérêt de la Tunisie en termes d’économie et de relations internationales  |  Sondages de sortie des urnes en Grèce : le parti conservateur de la nouvelle démocratie remportera 40 % des suffrages, battant l’extrême gauche de Tsipras  |  [05/07/2019] L’Iran menace de saisir un pétrolier britannique après que les Royal Marines aient saisi un pétrolier iranien transportant du pétrole vers la Syrie  |  [04/07/2019] 6 terroristes recherchés ont été arrêtés durant la nuit dernière en Judée Samarie  |  [02/07/2019] Après avoir comparé les camps de migrants aux camps nazis, Edward Mosberg, survivant de l’Holocauste, demande qu’Ocasio-Cortez soit retirée du Congrès, et les médias refusent d’en parler  |  [01/07/2019] #Israël a mené sa plus grande vague de frappes sur des cibles liées à l’Iran en #Syrie depuis plusieurs mois – ciblant une base près de #Homs & ~10 installations à l’extérieur du #Damascus. + de 15 personnes ont été tuées  |  [29/06/2019] Kamala Harris lève plus de 2 millions de dollars en 24 heures après avoir fait entendre que Joe Biden est rac site durant le débat Démocrate  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 29 septembre 2018

Ces derniers jours, des « jeunes » sont entrés avec des couteaux et un marteau dans le lycée Paul-Éluard à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), et ont attaqué un élève.

Les enseignants ont fait valoir leur droit de retrait, ils seront en grève lundi 1er octobre (les profiteurs n’en ratent jamais une), soutenus par les parents. Ils réclament d’urgence plus de sécurité.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Un lycée au pied des cités de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est devenu le terrain d’affrontements de bandes rivales, que la police a instruction de ne pas affronter pour ne pas déclencher d’émeute générale dans tout le pays.

Depuis la rentrée 2018, il y a déjà eu trois intrusions suivies d’agressions dans l’établissement, avec des blessés, mais heureusement aucun mort. Cependant, les enseignants craignent maintenant le pire.

Le lycée Paul-Éluard est parmi les plus réputés du département, mais les 1 800 élèves vivent de plus en plus mal la situation.

Quand les no border réclament des barrières de sécurité

L’établissement fait plus de 7 hectares. Alors que les activistes no border – certains parmi ces enseignants – réclament la disparition des frontières, des murs de séparation et des barrières de sécurité, ils demandent que les 3 000 m de clôture soient mieux sécurisés.

A chaque infiltration de gangs, des mesures sont prises pour renforcer cette barrière si poreuse.

Un sas de sécurité a été installé, puis une chaîne épaisse à la grille d’entrée, mais cela n’a pas suffit.

Les clôtures de séparation ont été rehaussées, et depuis quelques jours, des patrouilles de sécurité privée ont doublé les rondes de police, en vain : le lycée vit au quotidien ce que les habitants de Sderot, dans le sud israélien, subissent quotidiennement depuis Gaza.

Les pouvoirs publics se sont engagés à faire remplacer toute la clôture, à installer des caméras de vidéosurveillance et à engager un médiateur. Mais pour beaucoup de parents et d’enseignants, c’est encore insuffisant. Ils réclament davantage d’effectifs, de sécurité, et prévoient un mouvement de grève lundi 1er octobre.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

francetvinfo.fr/sante/enfant-ado/violences-le-ras-le-bol-des-enseignants-d-un-lycee-de-saint-denis_2961557.html#xtor=AL-67-

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz