Quantcast
FLASH
[18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 29 septembre 2018

Pour avoir écrit sur Facebook que « le QI moyen du fait de l’immigration va baisser », une Suédoise de 65 ans a été poursuivie pour propos haineux.

Elle a été condamnée à une peine de prison ferme par la Cour suprême.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Au cours de l’enquête, rapporte samtiden.nu, la femme, qui s’appelle Christina, a été soumise à six interrogatoires et fouilles policières, ce qu’elle a décrit comme une douloureuse expérience.

La police a exigé qu’elle lui remette ses clés, son téléphone portable et son iPad. Sa demande de consultation de son médecin pour une visite médicale lui a été refusée. Elle a beaucoup souffert et se sent extrêmement violée par le traitement extensif et intrusif de la police. L’enquête préliminaire contre elle fait 150 pages.

Le tribunal de district avait soutenu que le procureur n’avait pas réussi à prouver qui était assis derrière l’écran lorsque les messages ont été écrits. La femme a nié que c’était elle, et a déclaré que son locataire aurait pu utiliser son ordinateur. Mais la Cour suprême fait une appréciation différente. Selon elle, l’enquête montre clairement qu’elle a utilisé son compte au moment des faits.

La sentence est « outrage criminel contre des personnes ayant des croyances musulmanes ».

Christina, qui n’avait pas jamais été condamnée, a écopé de trois mois de prison pour huit cas de discours haineux.

« Je suis terrifiée », a-t-elle déclaré, « dévastée », lors d’une interview peu après le verdict.

« J’ai si peur, et je ne peux rien faire. Serai-je en prison avec des criminels ? Je souffre de polyarthrite rhumatoïde et de dépression profonde et je vais perdre mon appartement », a-t-elle dit en pleurant.

Sa peine est clairement destinée à décourager les gens d’exprimer des critiques contre la décision du gouvernement de transformer la Suède en un pays du tiers-monde. La condamnation pour délit d’opinion frôle le comportement des régiments totalitaires.

En 2016, Christina a été agressée, battue, laissée inconsciente et en sang dans la rue par une bande de soi-disant « enfants réfugiés non accompagnés ». L’agression a affecté sa mémoire, entre autres choses. Cependant, personne n’a été reconnu coupable de l’agression.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz