Publié par Michel Gurfinkiel le 9 septembre 2018

 

Etre libre et renaitre

Rosh Hashanah, le Nouvel An juif, est centré sur une seule mitzvah, un seul commandement divin : sonner du Shofar, de la corne de bélier – ou écouter cette sonnerie. Notre maître le Sfath Emeth (Rabbi Yehudah Aryeh Leib Alter, 1847-1905) enseigne : « Dans le Livre de Josué (VI, 5), le Shofar est appelé Yovel, Jubilé… De même qu’en sonnant du Shofar au début du Jubilé, tous les quarante-neuf ans, on met fin à toutes les formes de servitude, de même la sonnerie du Shofar, à Rosh-Hashanah, libère-t-elle notre existence de toutes les servitudes matérielles ou spirituelles… En fait, à chaque fois que le Shofar est mentionné dans la Torah, c’est pour proclamer la liberté, le renouvellement de toutes nos potentialités de vie matérielle et spirituelle… » (Discours de l’année 5656 =1895-1896) Que l’année nouvelle vous apporte toutes les bénédictions spirituelles et matérielles ! Ktivah ve Hatimah Tovah, a gut un gezunt yohr !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Michel Gurfinkiel pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

11
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz