FLASH
[15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 octobre 2018
« Juifs dans l’AfD » le groupe créé par les juifs de l’AfD

FranceInfo publie un gros titre qui fait hérisser les cheveux sur la tête du juif auteur de ces lignes : « le parti d’extrême droite AfD fonde une section juive ».

Et c’est une méchante Fake News. Une fausse info très, très dégueulasse. Un gros gros mensonge qui lui-même pue l’antisémitisme.

FranceInfo affirme, je cite : « Le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) s’est doté dimanche 7 octobre d’une section « juive ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La chaîne, qui devrait représenter l’opinion de tous les Français au lieu de celle des activistes de gauche et d’extrême gauche, dit encore :

« L’AfD a expliqué, lors d’une conférence de presse à Wiesbaden, que ce mouvement baptisé « les Juifs de l’AfD » était actuellement composé de 19 personnes, et ne pouvait être constitué que de membres encartés du parti. L’AfD entend ainsi s’opposer à l’immigration des hommes musulmans porteurs, selon le parti, d’une idéologie antisémite. »

(Tiens tiens… l’AfD aurait créé cette section considérée comme antisémite, pour s’opposer à l’idéologie antisémite des hommes musulmans étrangers présents en Allemagne ? Personne, à la rédaction, n’a relevé le contresens ? Quant à dire que « selon le parti », les hommes musulmans sont porteur d’une idéologie antisémite, c’est une Fake News dans la Fake News, car les organisations juives allemandes elles-mêmes dénoncent ce nouveau danger).

Elle ajoute :

« La communauté juive d’Allemagne a dénoncé ce procédé, qualifiant l’AfD de« parti raciste et antisémite ».

Encore un mensonge de FranceInfo car « la communauté juive » n’est pas un bloc. Il n’existe pas de pensée de groupe comme le voudraient les rejetons de Staline, et encore moins chez les juifs (une blague bien connue dit que lorsque trois juifs discutent, ils ont quatre opinions différentes).

Désinformation à fond, Fake News sans fond

ce sont les juifs de l’AfD eux-mêmes qui ont créé cette section, elle ne leur a pas été imposée

La réalité de cette « section juive » est bien différente du récit de FranceInfo.

  • Ce sont les juifs de l’AfD eux-mêmes qui ont créé cette section, elle ne leur a pas été imposée comme l’écrit FranceInfo pour de sombres raisons facile à imaginer.
  • Joachim Kuhs, membre du Conseil d’administration de l’AfD, a confirmé que le Conseil fédéral n’avait pris aucune initiative en ce sens. De telles décisions ne sont pas prises par la direction du parti. Kuhs est par ailleurs président d’un autre groupe au sein du parti « Chrétiens dans l’AfD ».
  • Associated Press (AP), que l’on n’accusera pas de faire partie de la fâcheuse sphère, a publié une dépêche dont le titre à lui seul détruit la fausse info de FranceInfo :

« Les Juifs créent leur propre section au sein du parti d’extrême-droite allemand – et créent l’indignation »

AP poursuit :

« Les membres juifs du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne, ou AfD, se sont réunis dimanche dans la ville de Wiesbaden, dans le sud-ouest de l’Allemagne, pour créer une section juive au sein du parti – une décision qui a été vivement condamnée par les autres Juifs.

Dix-neuf personnes ont rejoint le nouveau groupe « Juifs dans l’AfD », selon les médias locaux. »

Sublime ironie, la personne représentée dans l’illustration de l’article de FranceInfo ci-dessus n’est autre que Leon Hakobian, assesseur du Conseil, qui montre sur son téléphone portable un avant-projet du logo qui a été concocté par le groupe juif lui-même, lors de la cérémonie de fondation du groupe le 7 octobre 2018 à Wiesbaden, en Allemagne occidentale.

En donnant à croire que l’AfD a créé une section juive pour les identifier, les isoler des bons Allemands, les enfermer comme des pestiférés dans une « section », FranceInfo agite tous les ressorts de la démagogie comme pour dire : « prenez garde, ils sont de retour » – « ils » ce sont les partis d’extrême droite. FranceInfo laisse entendre qu’ils commencent à « s’occuper » des juifs, et que c’est comme un avant-goût de ce qu’ils feront aux juifs s’ils prennent le pouvoir.

Les réactions

« Plusieurs centaines de personnes ont manifesté dimanche à Francfort contre la création de cette section » ont écrit les médias. Je regarde les photos publiées sur leur page Facebook, je vois une quinzaine de personnes, et encore…

A la tête de cette « énorme manifestation », l’Union des étudiants juifs d’Allemagne (JSUD), une organisation très à gauche, les médias ont oublié de vous le dire… présidée par Dalia Grinfeld, une militante pour la « diversité »… tout un programme !

« Le groupe des ‘Juifs dans l’AfD’ n’est qu’un phénomène marginal et peu important », a déclaré Meron Mendel, directeur de l’établissement d’enseignement Anne Frank, à DPA. Tiens, cette association ne traite pas l’AfD d’antisémite. Elle ne fait sans doute pas partie de la communauté juive…

Vera Kapoor, une fière sioniste, et présidente de l’Association « Juifs dans l’AfD », a déclaré que l’AfD se dissocie de l’antisémitisme et du racisme sous toutes ses formes. Fazil, son adjoint, a déclaré que l’Association fédérale est prête à un dialogue critique avec le Conseil central des Juifs. L’AfD est un parti pro-israélien, contrairement aux partis de la gauche allemande. Encore une qui n’est pas de la « communauté juive ».

« L’AfD est le seul parti en Allemagne qui fait de l’antisémitisme des musulmans un sujet sans le banaliser », a déclaré Dimitri Schulz, juif et membre fondateur de la section juive de l’AfD, à l’agence allemande DPA le mois dernier. Un troisième juif qui ne fait pas partie de la communauté juive qui dénonce l’AfD ?

La leader adjointe de l’AfD au Bundestag, Beatrix von Storch, a rejeté les critiques d’antisémitisme du parti. Dans le « Welt am Sonntag », elle a accusé le Conseil central de critiquer l’AfD « de manière personnelle et inappropriée ».

« Dans la communauté juive, il y en a beaucoup qui sont de notre côté », a déclaré von Storch. « Pour ces Juifs, l’antisémitisme musulman est un grand thème. L’AfD est pour eux leur maison politique naturelle ».

Le chef du Conseil juif allemand, Joseph Schuster, a averti à plusieurs reprises que les Juifs ne doivent plus porter leur kippa dans les régions allemandes à forte population musulmane.

Antisémitisme oui, mais pas là où les médias disent de regarder

S’il fallait s’inquiéter de la remontée de l’antisémitisme au sein de la société allemande, c’est vers toute la société allemande qu’il faut tourner le regard.

Comme l’explique mon ami Tuvia Tenenbom, journaliste au Bild et auteur du best-seller J’ai dormi dans la chambre d’Hitler* (que les éditeurs français refusent de publier), et qui a enquêté pendant plusieurs mois dans toutes les couches de la société allemande :

« L’hystérie pro-migrant et la haine pour Pegida et l’AfD s’explique par leur peur de laisser filer entre leurs doigts cette chance unique de voir exposer que leur soudain amour pour les migrants est une façon de faire oublier leur antisémitisme ». La posture des Allemands, explique Tenenbom c’est : « Veuillez accepter l’antisémitisme dans nos cœurs parce qu’il est effacé avec nos bras grands ouverts aux réfugiés ».

  • La ville de Stuttgart a commencé à faire la promotion du groupe pro-BDS Comité Palestine Stuttgart (Palästinakomitee Stuttgart) sur son site internet la semaine dernière, un groupe qualifié « d’antisémite hostile à Israël et réactionnaire » par le parlement allemand.
  • La ville possède près de 20% de la banque du Bade-Wurtemberg et l’Etat contrôle environ 25% de la banque, et elle refuse de fermer les comptes de BDS qui lève des fonds pour boycotter l’Etat juif.
  • Petit détail, le maire de la ville, Fritz Kuhn est membre du parti Vert.
  • Suite à ses propos qualifiés d’antisémites, une majorité de la classe politique réclame la démission du sénateur Ulrich Mäurer qui a déclaré : « Quand je vois que l’armée israélienne à la barrière de Gaza exécute des dizaines de Palestiniens… je peux comprendre ceux qui profitent de l’occasion pour s’exprimer ici très clairement ». Mäurer fait-il partie de l’AfD ? Non, du SPD, le parti social-démocrate, positionné à gauche.
  • Et au niveau de l’Etat, la chancelière allemande Angela Merkel refuse toujours de faire interdire le Hamas et le Hezbollah, malgré la présence de plus de 950 membres du Hezbollah et de 250 membres du Hamas sur le sol allemand qui opèrent pour leurs organisations terroristes sur le territoire allemand.

Conclusion

L’article de FranceInfo a en réalité, sous la surface de l’attaque contre l’AfD, un fort relent antisémite.

La radio nie aux juifs allemands qui ont fait ce choix, le droit de prendre en main leur propre destin politique, en cachant que ce sont eux qui ont créé ce groupe au sein de l’AfD. Ils n’ont pas le droit de choisir, sous-entend FanceInfo par son coupable oubli. Ils n’ont aucune légitimité à avoir adhéré à l’AfD, ils n’ont pas le droit. Et donc la radio censure les juifs de l’AfD.

Evoquant un sujet aussi sensible, FranceInfo devait faire le travail d’investigation de base qui est requis d’un journaliste. Elle ne s’est pas donné cette peine car pour elle les juifs sont forcément coupables.

C’est sa position constante et sans nuance concernant le conflit arabe-israélien, où elle ne vérifie pas les faits présentés par les Palestiniens, où elle prend systématiquement la défense des terroristes contre les juifs, refuse aux juifs leur légitimité territoriale, légale et morale, et surtout, comme avec son article sur les juifs de l’AfD, leur refuse le droit de s’exprimer et d’argumenter.

Il ne m’a fallu que quelques minutes pour questionner mes sources et constater que ce sont les juifs du parti, et non le parti, qui ont créé ce groupe juif. Il n’y est pas fait mention dans cette scandaleuse FakeNews de FranceInfo.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Sources :

https://www.mt.de/weltnews/nachrichten/nachrichten_aktuell/22264179_Juedische-AfD-Mitglieder-gruenden-umstrittene-Vereinigung.html
https://www.bild.de/regional/bremen/bremen-aktuell/antisemitismus-vorwurf-ruecktrittsforderungen-gegen-maeurer-57693476.bild.html
https://www.jpost.com/Diaspora/Austria-slated-to-ban-Hezbollah-and-Hamas-symbols-568792
https://apnews.com/dab14dfae88f452595e0ce45de69e58c
https://www.stern.de/politik/deutschland/kritiker–kein-koscher-stempel-juedische-afd-mitglieder-gruenden-umstrittene-vereinigung-8391570.html

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz