FLASH
[19/11/2018] Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 10 octobre 2018

L’aimable M. Selfie qui promettait des chemins ensoleillés, des sourires et rien que du bonheur a traité les membres de l’opposition conservatrice au parlement d’«ambulance chasers» (une référence méprisante aux avocats en mal de clientèle, qui courent après les victimes d’accidents – dans les ambulances – afin de les inciter à engager des poursuites judiciaires).

Ces derniers exigaient des réponses à la question de savoir pourquoi Mme McClintic, qui purgeait une peine d’emprisonnement à perpétuité pour le meurtre au premier degré de Tori Stafford, huit ans, en 2009, a été transférée dans un établissement destiné à préparer les détenus à leur réinsertion sociale moins de dix ans après son incarcération.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Mark Bonokoski qui demande comment Trudeau traitera le nouveau PM du Québec, François Legault, qui entend interdire le port de signes religieux dans la fonction publique québécoise. L’article a été publié le 4 octobre dans le Winnipeg Sun.

*********************

« La diversité est notre force » n’est pas une idée populaire au Québec

À mesure qu’un autre drame politique se déroule, on se demande quelle expression diffamante sera invoquée par notre premier ministre, si angélique, pour se venger du vœu du premier ministre du Québec, François Legault, nouvellement élu, d’interdire le port de tout symbole religieux par les fonctionnaires sous son autorité.

Si ceux voulant qu’une personne reconnue coupable de l’enlèvement d’un enfant, de viol, de meurtre au marteau soit transférée d’un pavillon de ressourcement et renvoyée dans une prison sécurisée avec des barreaux et des barbelés se font traiter de « chasseurs d’ambulance », de quoi  Justin Trudeau va t-il traiter les barbares de la Coalition Avenir Québec (CAQ) quand le hijab sera verboten ?

Jusqu’à présent, notre premier ministre de la diversité-est-notre- force, est demeuré calme.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« La Charte des droits et libertés est là pour protéger nos droits et libertés », a-t-il déclaré à des journalistes à Ottawa, affirmant que l’État ne devrait pas « dire à une femme ce qu’elle peut ou ne peut pas porter ». « Ce n’est pas une chose qui peut être faite à la légère parce que retirer ou éviter de défendre les droits fondamentaux des Canadiens, est une chose à laquelle nous devons faire très attention ».

Mais il est encore tôt.

Souvenez-vous de l’allocution prononcée par Trudeau en mai dernier à l’intention des diplômés de l’Université de New York, celle où il a exhorté sur un ton moralisateur les jeunes esprits du vaste auditoire qu’il avait devant lui à « s’abandonner à un autre point de vue » et à « ne pas se réfugier dans une bulle idéologique, sociale ou intellectuelle ».

Il racontait des salades.

Trudeau échoue misérablement lorsqu’il doit mettre en pratique ce qu’il prêche face à un point de vue qui n’est pas le sien.

Il regarde ceux qui lui font face à la Chambre des Communes et il ne voit pas l’opposition officielle des Conservateurs d’Andrew Scheer. Il voit une bande de « chasseurs d’ambulances » qui pataugent dans « leur politique de peur et de division« .

Il y a quelques jours à peine, alors qu’il prononçait une discours à l’occasion d’une collecte de fonds pour les Libéraux, dans le nord de Toronto, Trudeau a prédit que les élections fédérales de 2019 seraient « la campagne politique la plus divisive, négative et agressive de l’histoire du Canada ».

Mais, en aucun cas, ce ne sera lui qui salira ses adversaires.

« … Je ne m’engagerai pas dans des attaques personnelles et aucun membre de notre équipe non plus », a-t-il promis, officiellement.

Sauf que , à peine ces mots étaient-ils sortis de sa bouche qu’il se tenait debout à la Chambre des Communes, traitant les Conservateurs, et en particulier la leader adjointe des Conservateurs, Lisa Raitt, de « chasseurs d’ambulances » pour avoir demandé que la co-tueuse de la jeune Tori Stafford retourne derrière les barreaux et ne vive pas une vie de quasi liberté dans un pavillon de guérison des Premières Nations, alors que rien ne porte à croire que cette personne possède ne serait-ce qu’une goutte de sang autochtone dans les veines.

Mais qu’en est-il de ce personnage, François Legault, dont le parti, la CAQ vient de remporter la majorité aux élections québécoises du 1er octobre ?

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Combien de temps faudra t-il à Trudeau pour les qualifier de « bande de racistes » et remettre au goût du jour son vieux discours selon lequel les partis comme les Conservateurs de Scheer et la CAQ de Legault « ont été encouragés par des campagnes réussies ailleurs dans le monde pour dresser les gens les uns contre les autres »?

Le premier ministre est en train de perdre rapidement ses alliés provinciaux. Les Libéraux de Mme Wynne en Ontario ont été balayés par l’électorat, et Doug Ford, le moins progressiste des Progressistes-Conservateurs, est maintenant le premier ministre de cette province. Il s’est associé aux premiers ministres du Manitoba et de la Saskatchewan qui partagent son point de vue et veulent combattre la taxe carbone imposée par les Libéraux de Trudeau, dont personne ne veut.

Et maintenant arrive Legault qui, tout comme Ford, menace d’utiliser la clause dérogatoire de la Charte des Droits et Libertés pour faire respecter l’interdiction faite aux fonctionnaires de porter des symboles religieux au travail, comme les hidjabs musulmans et les kippas juives.

De plus, M. Legault a promis de ne pas perdre de temps à réduire de 20 % le nombre d’immigrants autorisés à entrer au Québec.

Tout cela n’est guère conforme au leitmotiv de Trudeau selon lequel « la diversité est notre force » et place effectivement les « voies ensoleillées » (NdT: qu’il a annoncées lors de son élection) dans un profond coma.

De toute façon, il s’agissait d’une imposture.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Winnipeg Sun

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz