Quantcast
FLASH
[21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  |  [18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 octobre 2018

Trois membres de l’association Aides Actions Internationales Pompiers (AAIP) de Drôme Ardèche n’ont jamais réussi à atteindre les lieux du séisme, en Indonésie. Ils sont arrivés jeudi 4 octobre, et doivent faire demi-tour. Les autorités les forcent à quitter le pays.

C’est l’incompréhension totale pour les trois secouristes dromardéchois. Ces sauveteurs de l’association Aides Actions Internationales Pompiers (AAIP), un docteur de Guilherand-Granges et deux infirmières, sont partis porter secours à la population de Palu, en Indonésie, après le tsunami du 28 septembre.

Ils sont arrivés jeudi en Asie du Sud-Est, mais les autorités ne les ont jamais laissés arriver jusque sur les lieux du drame, qui a tué au moins 1763 personnes. Au moins 5.000 sont toujours portées disparues. Et le gouvernement indonésien avait pourtant demandé une aide internationale.

Désormais, le gouvernement demande aux secouristes drômardéchois de rentrer chez eux. Le docteur Pierre Fouillant, de l’association, raconte : « C’est le responsable des secours, l’équivalent de la Sécurité civile en France, qui nous a annoncé de façon claire, nette et précise, que nous n’avions plus à rester sur place et qu’il nous conseillait fortement de rentrer. »

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Ça nous fait mal au cœur de voir cette mission avortée. » – Le docteur Pierre Fouillant

« La première perte, c’est celle du moral des troupes, reconnaît le docteur. Nous étions prêts à nous engager à fond pour aider les gens. Sans compter les moyens personnels que nous avons investis et les dons, ce qui revient à environ 15.000 euros. »

Sur place, près de 200.000 personnes ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence. « Nous avons même proposé de laisser notre matériel médical avant de partir, mais ça a été refusé, s’indigne Pierre Fouillant. Ça nous laisse pantois ! »

« On comprend mal, c’est incroyable ! »

Selon le docteur, d’autres associations et ONG seraient concernées. « Une ONG allemande, qui avait réussi à atteindre Palu, a vu débarquer des militaires à six heures le matin pour leur demander de rentrer dans les douze heures. » Aucune raison officielle ne leur a été présentée non plus. Le Ministère des Affaires étrangères n’apporte aucune réponse de son côté, en disant ne pas avoir d’éléments.

Le 28 septembre, deux sites de Palu, localité de l’île indonésienne des Célèbes, sont durement touchés par un puissant séisme suivi d’un tsunami.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Francebleu

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :