Quantcast
FLASH
[22/09/2019] Élection israélienne. La liste arabe unie donne son mandat à Gantz pour faire tomber Netanyahu  |  Élection israélienne. Il est intéressant de noter que le President Rivlin a rappelé à la délégation de Gantz que @netanyahu n’a pas été inculpé  |  Élection israélienne. Gantz a rencontré les dirigeants des partis de gauche et ils ont clarifié leurs plans pour le prochain gouvernement : remplacer @netanyahu  |  Élection israélienne. La réunion de la liste arabe s’est terminée sans décision de recommander Gantz comme 1er ministre  |  Ministre hongrois des Affaires étrangères sur les quotas de redistribution des migrants décidée par Macron: « Nous les rejetons ! »  |  Un avion de combat non identifié a bombardé une base militaire appartenant à des terroristes chiites soutenus par l’Iran dans la région d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak. Aucune victime signalée  |  [21/09/2019] ISIS revendique l’explosion d’un bus qui a fait 19 morts en Irak  |  1er ministre australien: « L’une des nombreuses choses que Trump et moi avons en commun, c’est la passion du travail bien fait… Je le félicite la création d’emplois aux États-Unis  |  Militants pour le Climat et Black bloc, même combat, les deux groupes manifestent ensemble en ce moment à Paris  |  #GiletsJaunes: À 14 heures, 123 interpellations et 174 personnes verbalisées à Paris  |  L’Obs affirme que Michel Onfray « souscrit aux thèses d’Asselineau » – Onfray dénonce la fake news sur son site  |  Iran : augmentation du trafic d’organes  |  #Giletsjaunes, 106 interpellations à 13 h – ça rigole pas  |  #Giletsjaunes, le nouveau souffle ? 9 interpellations à Paris dans les manifestations  |  [20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 14 octobre 2018

Avec la bénédiction, et surtout l’aide financière, du gouvernement provisoire socialiste de Pedro Sanchez, le navire de l’ONG « Open Arms », avec la complicité des « passeurs mafieux », a reçu l’autorisation de recueillir à la limite des eaux territoriales marocaines, et de faire pénétrer illégalement en Espagne, plus de 700 migrants clandestins d’origine maghrébine et subsaharienne.

Ce sont 706 migrants qui ont été déposé sur les côtes andalouses par cette « ONG » accusée de trafic d’êtres humains (Source le média « Casoaislado »).

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Jeudi matin, une première fournée de 140 migrants subsahariens transportés jusqu’au port de Motril, puis 106 lors d’une seconde traversée et enfin 460 autres migrants débarqués par le navire du sauvetage maritime à Malaga.

Ces migrants illégaux ont été transportés avec des autocars loués pour la circonstance à l’entreprise de transports « Olmedo », sans le moindre contrôle sanitaire, ni pour les passagers, ni pour le conducteur, ni pour les policiers qui voyageaient dans le même véhicule. Aucune vaccination ni aucun traitement pour tenter d’éviter les possibles épidémies.

Cette politique permissive d’immigration des socialistes, appuyée par l’extrême gauche Podemos, est dénoncée vigoureusement par le parti populiste « VOX España », quasiment inconnu jusqu’à 2017, et qui progresse d’une manière spectaculaire.

Plus de 10.000 partisans ont assisté à la manifestation du « Palacio Vistalegre », dans l’une des régions favorables jusqu’à présent à Podemos et 3000 personnes n’ont pas pu pénétrer dans la salle et ont dû assister à l’extérieur sur un écran géant.

Rocio Manosterio, présidente de « Vox » Madrid, à, en préambule, réclamé la prison pour Puigdémont, dès son entrée en Espagne, provoquant les applaudissements de toute l’assistance.

Puis ce fut le tour de Jorge Campos, président du parti « Actua », qui se présente en coalition avec « Vox España » pour les Iles Baléares.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il a rappelé les « 100 mesures proposées par VOX pour que l’Espagne vive ».

Enfin, le leader de « VOX España », Santiago Abascal, a annoncé une lutte féroce avec l’extrême gauche « qui n’aime pas l’Espagne », qui souhaite une « Espagne morte », et ne rencontre aucune opposition véritable et sérieuse avec la droite « cobarde », que ce soit le PP ou Ciudadanos !

De nombreuses personnalités nationales ont assisté avec un respectueux silence à l’Hymne national avant de scander « Viva España ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz