Quantcast
FLASH
[13/11/2019] Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  |  Les avions de combat israéliens ont commencé à frapper des cibles terroristes du Jihad islamique à #Gaza  |  Les citoyens israéliens ont été ciblés par plus d’une centaine de roquettes terroristes depuis ce matin.  |  Une roquette terroriste de #Gaza a atteint une entreprise de Sderot (sud d’Israël) – pas de victime  |  Précision pour les journalistes mal informés : le Jihad islamique est un groupe terroriste, pas un “groupe militant”  |  #Gaza : Sources sécuritaires à I24news : élimination d’une cellule à bord d’une moto prête à tirer des missiles. Deux morts. Trois blessés. Il s’agirait de la première opération de #Tsahal depuis l’élimination cette nuit  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 octobre 2018

La décision de la gauche a été vivement dénoncée par l’élu RN Stéphane Ravier lors du dernier conseil municipal de Marseille.

Rendre hommage à un héros de la nation, qui a sacrifié sa vie au profit d’une autre, serait-ce de la provocation ? Hier, mardi 9 octobre, le président du groupe RN au conseil municipal de Marseille (Bouches-du-Rhône), Stéphane Ravier, a fait part de son indignation après le refus d’élus de gauche d’installer une place Arnaud Beltrame dans le 15e arrondissement de la cité phocéenne. Une colère qu’il a partagée sur son compte Twitter, assortie d’une vidéo de son intervention lors du conseil.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Collaborer avec l’ennemi », une « tradition de la gauche »

« Toujours compter sur la gauche pour trahir, pour se coucher, pour pratiquer l’aplaventrisme ». C’est en ces termes peu glorieux que Stéphane Ravier a vigoureusement dénoncé le refus des « élus socialistes et communistes » de donner le nom du gendarme Arnaud Beltrame à une place du 15e arrondissement de la cité phocéenne. La gauche aurait, selon ses mots, avancé « le prétexte fallacieux que cette place n’était pas assez prestigieuse, pour enfin avouer la vérité » : la population locale de ce quartier populaire prendrait cela pour « une provocation ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

De quoi susciter l’ire de l’élu du Rassemblement national, qui a fustigé avec quel cynisme la gauche fait « la leçon tout au long de l’année sur les valeurs, la nécessité de la défendre et [son] engament à lutter contre l’obscurantisme », pour finalement « reculer » et « collaborer avec l’ennemi », comme le voudrait sa « tradition ». « On devrait se coucher devant ceux qui soutiennent les terroristes islamistes », s’est étranglé Stéphane Ravier, déplorant « l’ignominie » et la « capitulation » d’une telle décision. Et de conclure : « Vous en répondrez devant l’Histoire ».

Source : Valeursactuelles

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz