Quantcast
FLASH
[21/07/2019] 4 terroristes recherchés arrêtés en Judée-Samarie – matériel saisi au Mont du Temple  |  [19/07/2019] Preuve de plus que le Boycott d’Israël est de l’antisémitisme déguisé : c’est Ilhan Omar, antisémite non-repentie, qui demande une loi au Congrès pour boycotter Israël  |  [18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  |  [13/07/2019] Médias : « Alex Acosta doit démissionner! ». Acosta a démissionné. Médias : « il n’y a pas de Latinos dans l’Administration #Trump! »  |  [12/07/2019] Nihiliste. Miley Cyrus dit qu’elle n’aura pas d’enfants parce que « la terre est en colère »  |  Les Démocrates ont mis sur Twitter une photo d’enfants migrants en cage pour tenter de blâmer Trump sur la crise frontalière. Problème : la photo a été prise sous l’administration Obama-Biden !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 16 octobre 2018

Le leader de la France insoumise est ciblé par deux enquêtes préliminaires. Le siège du parti a également fait l’objet d’une descente de police.

« Je ne me laisserai pas faire ». Telle est la promesse, formulée ce mardi 16 octobre dans une vidéo partagée sur son compte Facebook, de Jean-Luc Mélenchon, en proie à la justice. Le leader de la France insoumise, dont le domicile a été perquisitionné, dénonce une « intimidation » de la part du gouvernement.

« Nous allons vous le faire payer politiquement »
Selon le député, la secrétaire générale du groupe LFI à l’Assemblée nationale et des assistants parlementaires ont également été perquisitionnés. L’élu insoumis est visé par deux enquêtes préliminaires. La première concerne des soupçons d’emplois fictifs d’attachés parlementaires au Parlement européen. L’enquête, qui visait d’abord le parti de Marine Le Pen, avait été élargie en juillet 2017 à quatre anciens assistants parlementaires européens de Jean-Luc Mélenchon. La justice doit déterminer si des fonds européens dédiés à leur embauche ont été détournés pour rémunérer des cadres employés à d’autres tâches. Plusieurs parlementaires issus d’autres formations politiques sont également poursuivis. La seconde enquête, ouverte en mai 2018, fait suite aux soupçons d’irrégularités qui pèsent sur les comptes de campagne du candidat insoumis à la dernière présidentielle.

« En ce moment, tous ceux qui ont travaillé avec moi ou qui ont été proches de moi ces dernières années subissent une perquisition. […] Voici les débuts du nouveau ministre de l’Intérieur, et de la ministre de la Justice. Voilà ce qu’ils sont en train de faire pour intimider et faire peur », dénonce le patron de la France insoumise, dont le siège a fait également l’objet d’une perquisition. Il n’hésite pas à filmer les personnes venues procéder à la perquisition de son domicile. « Ce n’est pas de la justice, ce n’est pas de la police. Nous ne méritons pas un déploiement pareil. On croirait l’arrestation de je-ne-sais-pas-quoi, d’un gang, d’une bande… », fustige-t-il, craignant de finir « en cabane » pour « une raison quelconque ». Il s’en prend violemment à la garde des Sceaux : « Madame Belloubet, vous êtes fière de ce que vous êtes en train de faire ? […] Vous n’avez donc plus aucune dignité ? Tous les coups sont permis ? Vous ne savez pas à quoi vous vous affrontez : à une force politique, pas à une personne isolée. Nous allons vous le faire payer politiquement », conclut-il, menaçant.

Source : Valeursactuelles

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz