FLASH
[18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 octobre 2018

L’information a été publiée par notre ami Benjamin Weinthal dans le Jerusalem Post (1), et les médias européens sont restés d’une discrétion coupable : pendant la guerre aussi, les gens regardaient ailleurs pour ne pas voir les camps de concentration.

Une manifestation massive, avec une participation estimée à plus de 200 000 personnes, s’est tenue samedi dernier à Berlin pour protester contre « l’extrémisme de droite ».

L’un des objectifs était de contrer la montée de ce que les médias appellent « l’extrémisme de droite », la xénophobie et le néonazisme.

Et là, des orateurs ont appelé à l’effacement de l’Etat juif des cartes, et au soutien de la campagne antisémite Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) contre Israël.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Jerusalem Post a passé en revue une vidéo montrant deux orateurs qui ont appelé à la « libération de toute la Palestine 48 » et ont dit « nous devons prendre position et boycotter Israël ». Le slogan « libérer toute la Palestine » est bien entendu un euphémisme pour purifier Israël des Juifs.

L’expert allemand du Moyen-Orient Thomas von der Osten-Sacken a écrit un article sur le site web du groupe de réflexion autrichien Mena-Watch, avec le titre « Le Président de la manifestation indivisible appelle à la destruction d’Israël » (la manifestation a été baptisée #unteilbar (indivisible) par ses organisateurs).

  • Selon des observateurs et des médias allemands, les manifestants ont hissé des symboles de l’organisation désignée terroriste par L’Union européenne et les États-Unis Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) lors de la marche. En 2014, des terroristes du FPLP ont assassiné quatre rabbins dans une synagogue de Jérusalem.
  • Les orateurs qui appelaient à un antisémitisme génocidaire contre Israël présentaient leurs propagande sous la bannière de l’organisation pro-BDS et pro-PFLP International Alliance.
  • Le Centre islamique de Hambourg, contrôlé par le régime iranien, était présent à la marche. Il joue un rôle clé dans le rassemblement annuel de la Journée al-Qods à Berlin, où est demandé l’élimination d’Israël.
  • Le Conseil central des musulmans, qui est regroupe des associations ayant des liens avec les fascistes turcs et des entités islamiques anti-occidentales, participait aussi à la marche. L’éminent avocat germano-turc et musulman libéral Seyran Ates a déclaré à BILD
    « C’est une idée très naïve des gens tolérants que de manifester dans la rue avec des gens qui ne veulent pas de tolérance. »
  • Le Jerusalem Post a également remarqué des photographies de partisans et de drapeaux du Parti marxiste-léniniste d’Allemagne.
  • BILD a rapporté qu’un manifestant tenait une pancarte indiquant que « les sionistes se cachent dans les services de renseignements et mènent la terreur dans le monde ».
  • BILD a également écrit avoir vu des pancartes avec « des slogans antisémites classiques qui n’ont rien à voir avec la réalité ».
  • Le réseau pro-BDS Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network était également présent à la marche.

Réactions

Trois rapports des services de renseignements allemands et le Bundestag qualifient l’activité de BDS, boycott contre Israël, de forme nouvelle d’antisémitisme.

La participation d’antisémites de gauche et d’islamistes à la marche a amené le parti de la chancelière Angela Merkel, l’Union chrétienne-démocrate à Berlin, à exprimer son opposition à cet événement.

Une porte-parole d’Indivisible, Theresa Hartmann, a déclaré au journal berlinois B.Z que les organisateurs de l’événement rejettent la haine d’Israël et que les agitateurs anti-israéliens « n’ont pas parlé sur la scène officielle mais l’organisation est responsable de ce qui s’est passé pendant notre manifestation ».

Elle a dit que Indivisible se distancie des discours anti-juifs parce qu’ils s’écartent du « consensus commun » de la manifestation.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Un article de Benjamin Weinthal, traduction et adaptation Dreuz.info.

(1) https://www.jpost.com//Diaspora/Anti-racism-rally-in-Berlin-calls-for-destruction-of-Israel-569497

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :