FLASH
[19/11/2018] Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 octobre 2018

L’information a été publiée par notre ami Benjamin Weinthal dans le Jerusalem Post (1), et les médias européens sont restés d’une discrétion coupable : pendant la guerre aussi, les gens regardaient ailleurs pour ne pas voir les camps de concentration.

Une manifestation massive, avec une participation estimée à plus de 200 000 personnes, s’est tenue samedi dernier à Berlin pour protester contre « l’extrémisme de droite ».

L’un des objectifs était de contrer la montée de ce que les médias appellent « l’extrémisme de droite », la xénophobie et le néonazisme.

Et là, des orateurs ont appelé à l’effacement de l’Etat juif des cartes, et au soutien de la campagne antisémite Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) contre Israël.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Jerusalem Post a passé en revue une vidéo montrant deux orateurs qui ont appelé à la « libération de toute la Palestine 48 » et ont dit « nous devons prendre position et boycotter Israël ». Le slogan « libérer toute la Palestine » est bien entendu un euphémisme pour purifier Israël des Juifs.

L’expert allemand du Moyen-Orient Thomas von der Osten-Sacken a écrit un article sur le site web du groupe de réflexion autrichien Mena-Watch, avec le titre « Le Président de la manifestation indivisible appelle à la destruction d’Israël » (la manifestation a été baptisée #unteilbar (indivisible) par ses organisateurs).

  • Selon des observateurs et des médias allemands, les manifestants ont hissé des symboles de l’organisation désignée terroriste par L’Union européenne et les États-Unis Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) lors de la marche. En 2014, des terroristes du FPLP ont assassiné quatre rabbins dans une synagogue de Jérusalem.
  • Les orateurs qui appelaient à un antisémitisme génocidaire contre Israël présentaient leurs propagande sous la bannière de l’organisation pro-BDS et pro-PFLP International Alliance.
  • Le Centre islamique de Hambourg, contrôlé par le régime iranien, était présent à la marche. Il joue un rôle clé dans le rassemblement annuel de la Journée al-Qods à Berlin, où est demandé l’élimination d’Israël.
  • Le Conseil central des musulmans, qui est regroupe des associations ayant des liens avec les fascistes turcs et des entités islamiques anti-occidentales, participait aussi à la marche. L’éminent avocat germano-turc et musulman libéral Seyran Ates a déclaré à BILD
    « C’est une idée très naïve des gens tolérants que de manifester dans la rue avec des gens qui ne veulent pas de tolérance. »
  • Le Jerusalem Post a également remarqué des photographies de partisans et de drapeaux du Parti marxiste-léniniste d’Allemagne.
  • BILD a rapporté qu’un manifestant tenait une pancarte indiquant que « les sionistes se cachent dans les services de renseignements et mènent la terreur dans le monde ».
  • BILD a également écrit avoir vu des pancartes avec « des slogans antisémites classiques qui n’ont rien à voir avec la réalité ».
  • Le réseau pro-BDS Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network était également présent à la marche.

Réactions

Trois rapports des services de renseignements allemands et le Bundestag qualifient l’activité de BDS, boycott contre Israël, de forme nouvelle d’antisémitisme.

La participation d’antisémites de gauche et d’islamistes à la marche a amené le parti de la chancelière Angela Merkel, l’Union chrétienne-démocrate à Berlin, à exprimer son opposition à cet événement.

Une porte-parole d’Indivisible, Theresa Hartmann, a déclaré au journal berlinois B.Z que les organisateurs de l’événement rejettent la haine d’Israël et que les agitateurs anti-israéliens « n’ont pas parlé sur la scène officielle mais l’organisation est responsable de ce qui s’est passé pendant notre manifestation ».

Elle a dit que Indivisible se distancie des discours anti-juifs parce qu’ils s’écartent du « consensus commun » de la manifestation.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Un article de Benjamin Weinthal, traduction et adaptation Dreuz.info.

(1) https://www.jpost.com//Diaspora/Anti-racism-rally-in-Berlin-calls-for-destruction-of-Israel-569497

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz