FLASH
[23/01/2019] Nancy Pelosi a fait dépenser à la Force aérienne près de 200 000 $ pour transporter sa famille et d’autres législateurs en Italie et en Ukraine – comme elle est Démocrate, personne ne parlera de corruption  |  [22/01/2019] Braquage d’une banque sur les Champs-Élysées: les suspects en fuite avec le contenu de 30 coffres  |  La Cour suprême confirme temporairement l’interdiction des transsexuels dans l’armée demandée par l’Administration Trump  |  [21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 octobre 2018

L’information a été publiée par notre ami Benjamin Weinthal dans le Jerusalem Post (1), et les médias européens sont restés d’une discrétion coupable : pendant la guerre aussi, les gens regardaient ailleurs pour ne pas voir les camps de concentration.

Une manifestation massive, avec une participation estimée à plus de 200 000 personnes, s’est tenue samedi dernier à Berlin pour protester contre « l’extrémisme de droite ».

L’un des objectifs était de contrer la montée de ce que les médias appellent « l’extrémisme de droite », la xénophobie et le néonazisme.

Et là, des orateurs ont appelé à l’effacement de l’Etat juif des cartes, et au soutien de la campagne antisémite Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) contre Israël.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Jerusalem Post a passé en revue une vidéo montrant deux orateurs qui ont appelé à la « libération de toute la Palestine 48 » et ont dit « nous devons prendre position et boycotter Israël ». Le slogan « libérer toute la Palestine » est bien entendu un euphémisme pour purifier Israël des Juifs.

L’expert allemand du Moyen-Orient Thomas von der Osten-Sacken a écrit un article sur le site web du groupe de réflexion autrichien Mena-Watch, avec le titre « Le Président de la manifestation indivisible appelle à la destruction d’Israël » (la manifestation a été baptisée #unteilbar (indivisible) par ses organisateurs).

  • Selon des observateurs et des médias allemands, les manifestants ont hissé des symboles de l’organisation désignée terroriste par L’Union européenne et les États-Unis Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) lors de la marche. En 2014, des terroristes du FPLP ont assassiné quatre rabbins dans une synagogue de Jérusalem.
  • Les orateurs qui appelaient à un antisémitisme génocidaire contre Israël présentaient leurs propagande sous la bannière de l’organisation pro-BDS et pro-PFLP International Alliance.
  • Le Centre islamique de Hambourg, contrôlé par le régime iranien, était présent à la marche. Il joue un rôle clé dans le rassemblement annuel de la Journée al-Qods à Berlin, où est demandé l’élimination d’Israël.
  • Le Conseil central des musulmans, qui est regroupe des associations ayant des liens avec les fascistes turcs et des entités islamiques anti-occidentales, participait aussi à la marche. L’éminent avocat germano-turc et musulman libéral Seyran Ates a déclaré à BILD
    « C’est une idée très naïve des gens tolérants que de manifester dans la rue avec des gens qui ne veulent pas de tolérance. »
  • Le Jerusalem Post a également remarqué des photographies de partisans et de drapeaux du Parti marxiste-léniniste d’Allemagne.
  • BILD a rapporté qu’un manifestant tenait une pancarte indiquant que « les sionistes se cachent dans les services de renseignements et mènent la terreur dans le monde ».
  • BILD a également écrit avoir vu des pancartes avec « des slogans antisémites classiques qui n’ont rien à voir avec la réalité ».
  • Le réseau pro-BDS Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network était également présent à la marche.

Réactions

Trois rapports des services de renseignements allemands et le Bundestag qualifient l’activité de BDS, boycott contre Israël, de forme nouvelle d’antisémitisme.

La participation d’antisémites de gauche et d’islamistes à la marche a amené le parti de la chancelière Angela Merkel, l’Union chrétienne-démocrate à Berlin, à exprimer son opposition à cet événement.

Une porte-parole d’Indivisible, Theresa Hartmann, a déclaré au journal berlinois B.Z que les organisateurs de l’événement rejettent la haine d’Israël et que les agitateurs anti-israéliens « n’ont pas parlé sur la scène officielle mais l’organisation est responsable de ce qui s’est passé pendant notre manifestation ».

Elle a dit que Indivisible se distancie des discours anti-juifs parce qu’ils s’écartent du « consensus commun » de la manifestation.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Un article de Benjamin Weinthal, traduction et adaptation Dreuz.info.

(1) https://www.jpost.com//Diaspora/Anti-racism-rally-in-Berlin-calls-for-destruction-of-Israel-569497

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz