Quantcast
FLASH
[23/05/2019] En Ile-de-France majoritairement immigrée, 10 200 hommes et femmes sont séropositifs sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé  |  Inde : victoire historique du parti conservateur de Modi aux législatives  |  Le président du directoire du journal Le Monde, Louis Dreyfus, convoqué le 29 mai par la DGSI  |  Marine Le Pen devra rembourser 300 000 € au Parlement européen, dans l’affaire des assistants parlementaires des députés européens FN  |  Hérault : Une dizaine de tombes du cimetière de Bédarieux dégradées et vandalisées  |  [22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 octobre 2018

Après 9 années passées à la 1ère place, la Suisse n’est plus la plus compétitive au monde et n’est même plus que 4e, selon le WEF.

La Suisse n’est plus la plus compétitive au monde, pour la première fois depuis 2009, dans l’indice du Forum économique mondial (WEF) et ne figure qu’au 4e rang. En cause, une nouvelle méthodologie fait des Etats-Unis du président Donald Trump le numéro un.

En 2017, la Suisse avait même obtenu sa valeur la plus élevée dans cette liste dévoilée chaque année. Or, le rapport annuel publié mercredi la place au même résultat absolu, mais derrière les Etats-Unis, Singapour et l’Allemagne.

Certains s’étonnent du premier, quelques mois après la venue de M. Trump à la réunion du WEF. Celui-ci rejette ce lien et explique que la nouvelle méthode, établie avec 60% de nouveaux indicateurs, prend en compte les nouvelles technologies ou encore le capital social. La capacité à fabriquer des idées, la culture entrepreneuriale, l’ouverture et l’agilité constituent certains des nouveaux facteurs utilisés.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Beaucoup de ces indicateurs «qui auront le plus grand impact pour porter la compétitivité à l’avenir n’ont jamais été l’objet de décisions politiques importantes», relève le WEF. Si Singapour est l’économie la plus prête aux changements attendus, la Suisse bénéficie des meilleures politiques d’emploi pour les requalifications.

Elle n’arrive en première place dans aucun des 12 axes de l’indice. En revanche, parmi les près de 100 indicateurs, elle mène notamment ceux de l’efficacité des trains, du taux d’électrification par rapport à la population, du taux d’abonnements à Internet sur des appareils fixes ou encore de la dynamique de la dette.

Plus de 100 pays doivent innover

Elle est aussi première sur plusieurs composantes de formation et de politiques d’emploi. Plébiscitée pour ses innovations, la Suisse doit toutefois s’améliorer sur les tarifs commerciaux, la complexité des tarifs ou encore l’adoption des nouvelles technologies.

De leur côté, les Etats-Unis sont notamment salués pour le dynamisme des affaires, le marché de l’emploi et le système financier. Inquiétude selon le WEF, plus de 100 pays font face à une évaluation de moins de 50 sur 100 pour les processus d’innovation. Le président exécutif Klaus Schwab prévoit «une nouvelle division» entre ceux qui saisissent les changements sur cette question et ceux qui ne la comprendront pas.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le rapport relève aussi que les pays qui appliquent des tarifs douaniers bas, recrutent des employés étrangers et collaborent sur l’application des brevets sont plus innovants. Autre donnée, des investissements dans le capital humain ou une fiscalité progressive ne constituent pas des obstacles à la compétitivité, explique l’organisation.

Source : 20minutes

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz