Quantcast
FLASH
[19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  |  [18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  |  Attentat islamique #Utrecht : La police a identifié le suspect dans la fusillade du train: Gökman Tanis, 37 ans, turc  |  La menace terroriste a atteint son plus haut niveau à #Utrecht à la suite de la fusillade (1 mort, 9 blessés). Toutes les mosquées ont été évacuées et les écoles fermées  |  Dans un tweet, la police #Utrecht qui enquête sur la fusillade sur la place 24oktoberplein ce matin évoque maintenant un « motif terroriste possible »  |  Attentat aux Pays-Bas à #Utrecht : L’unité anti-terroriste est sur place  |  Marseille : une étudiante de 21 ans poignardée à mort par un homme qui tentait de voler son smartphone  |  Le paradoxe de Gaza : les Palestiniens n’en peuvent plus du Hamas, mais Israël a besoin d’un ennemi qu’il connaît bien  |  Israël : attentat islamique évité au tombeau des Patriarches : le terroriste armé d’un couteau a été neutralisé  |  Pays Bas : 1 mort et 9 blessés dans ce qui ressemble à un attentat islamique à Utrecht – le suspect s’est enfui  |  [17/03/2019] Grande-Bretagne : une attaque au couteau à Stanwell où un jeune de 19 ans a été poignardé hier soir, a été classée « attentat terroriste »  |  Israël attentat terroriste islamiste : 2 morts  |  [16/03/2019] Les #GiletsJaunes attaquent : à Paris, les policiers dans 2 voitures de police ont dû rebrousser chemin pour éviter d’être attaqués  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 octobre 2018

Les dirigeants israéliens appellent à l’action contre le Hamas après les tirs de roquettes sur la ville de Beer Sheva.

Tard mardi soir, une roquette tirée depuis la bande de Gaza a touché la ville de Beer Sheva dans le sud d’Israël, atterrissant près d’une maison privée.

Le bâtiment a été endommagé lors de l’attaque et plusieurs personnes ont été traitées pour choc.

Les parlementaires israéliens ont appelé le gouvernement à riposter contre l’organisation terroriste du Hamas à la suite d’une attaque à la roquette sur la ville de Beer Sheva durant la nuit, avertissant qu’Israël risquait de sombrer dans une « guerre non souhaitée » avec Gaza alors que la dissuasion israélienne diminue.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le colonel Omar Bar-Lev (Union sioniste) a réprimandé le cabinet israélien pour ce qu’il a décrit comme « l’érosion de la dissuasion israélienne » vis-à-vis de la bande de Gaza.

« Nous sombrons dans une guerre non désirée à cause des échecs du cabinet [de sécurité], qui se concentre sur des querelles internes plutôt que sur des initiatives pour nous faire avancer. Nous n’aurions jamais dû laisser les choses en arriver là », a dit Bar-Lev à propos de l’attaque à la roquette, « avec une maison détruite à Beer Sheva… le cabinet n’a aucune direction, aucune initiative et a gaspillé notre dissuasion – il fait le jeu du Hamas, le laissant contrôler notre sort. »

Le président de Yesh Atid, Yair Lapid, a également profité de l’attaque pour critiquer le gouvernement de Netanyahu, affirmant que le Hamas ne craignait plus les réponses des forces militaires israéliennes à leurs attaques.

« Un coup de roquette à Beer Sheva. L’école a été annulée dans toute la ville. Le Hamas ne nous craint plus et Netanyahu se cache derrière les querelles entre Bennett et Liberman », a déclaré M. Lapid, faisant référence à une querelle en cours entre le ministre de l’Education Naftali Bennett et le ministre de la Défense Avigdor Liberman concernant la réponse des FDI aux attaques émanant de la bande de Gaza.

« Si vous voulez vous attribuer le mérite des succès, vous devez aussi accepter la responsabilité des échecs. Combien de temps encore le Hamas décidera-t-il de ce qui se passera dans le sud [d’Israël] ? »

A droite, le député Moti Yogev de Jewish Home a appelé à d’importantes frappes de représailles pour dissuader le Hamas d’autres attaques.

« Nous n’aimons pas la guerre, mais nous sommes responsables de la vie de nos citoyens et de la sécurité de l’État », a déclaré Yogev. « Cela signifie que le temps est venu de répondre ! »

Le député Shuli Mualem Refaeli (du parti Maison juive) a déclaré qu’Israël doit riposter par un « coup dur et douloureux » contre l’organisation terroriste du Hamas.

« Nous devons porter un coup dur et douloureux au Hamas et à ses dirigeants qui ont traversé la frontière – littéralement – pour agir avec détermination et force afin de rétablir l’avertissement israélien qui s’est érodé, et bien sûr la sécurité des habitants du sud », a déclaré Mualem. « Israël ne veut pas la guerre, mais il doit tout faire pour protéger ses citoyens et ses frontières. »

Bien entendu, ces politiciens, comme tous les politiciens du monde, profitent de la moindre occasion pour politiser la situation. Il est évident que s’ils étaient au gouvernement, ils tiendraient compte de tous les paramètres géopolitiques comme le fait le gouvernement Netanyahu.

Mise à jours :

Source : Israelnationalnews

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :