Quantcast
FLASH
[18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  |  La Haute Cour israélienne approuve la démolition de la maison du tueur de l’adolescente juive israélienne Ori Ansbacher  |  Julian Assange (WikiLeaks) a été arrêté par la police britannique  |  [10/04/2019] Transparence : Les consultations entre le président Rivlin et les chefs des partis seront retransmises en direct pour la première fois dans l’histoire israélienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Salem Ben Ammar le 17 octobre 2018
L’islam est pacifique et nous tuerons tous ceux qui disent le contraire

On sait que l’islam n’est compatible avec rien, sauf avec la folie meurtrière des siens en Syrie, en Irak, au Yémen, en Algérie hier, en Afghanistan, au Pakistan, au Nigéria et partout dans le monde.

Aux yeux de ceux qui s’affublent du masque de l’islam « modéré », un oxymore, les détracteurs de l’islam n’ont toujours rien compris au vrai sens du mot islam, la soumission faite culte, car trop aveuglé par leur jalousie maladive, paraît-il, et de leur haine de cette religion d’amour, de paix et de tolérance. Alors qu’ils ne font que de donner l’alerte sur le péril musulman.

Mais plutôt que de les écouter et surtout respecter leur droit à la liberté d’expression on les criminalise et diabolise sans raison sauf celle qui consiste à mettre à nu l’hydre musulmane.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’islam est tout sauf ce que les siens veulent faire croire. Il est à l’amour ce que le Coran est à la poésie romantique, à la tolérance ce que le vivre-ensemble est aux musulmans et à la paix ce que l’épée est au salut des âmes.

Briser le mythe de l’islam est plus que jamais une oeuvre de salubrité publique, une priorité absolue car il y va de la pérennité de l’humanité tout entière. C’est un combat à tout instant tant ses ravages hautement toxiques et contagieux font rage là où son engeance prend racine.

Selon les agents de la cinquième colonne et leurs collabos, l’islam est une blanche colombe qu’il est lui-même la première victime du terrorisme islamiste, comme si l’islamisme et l’islam n’ont pas les mêmes racines et ne sont pas les deux faces du miroir musulman.

La dichotomie islam/islamisme est un subterfuge pour les besoins du film où le même acteur joue le rôle de deux personnages ô combien différents l’un de l’autre au point que les spectateurs ne voient que du vent et sont convaincus que les deux font la paire comme si Dr Jeckyll et Mr Hyde étaient deux personnalités distinctes.

Deux facettes de la même personne qui sont en réalité aussi hideuse et abominable l’une que l’autre mais que par le jeu des effets spéciaux l’on arrive à faire passer le bourreau pour la victime au détriment des vraies victimes.

Un tour de passe-passe ignominieux qui donne du bourreau une image de sainte- nitouche, tel l’imam de Carcassonne qui affirmait sans honte que les attentats terroristes étaient des coups de poignard plantés dans le dos de l’islam.

L’islam martyrisé, l’islam défiguré, l’islam offensé, l’islam pansant ses blessures, l’islam blessé dans sa chair et son âme. Les morts et les blessés qui sont pourtant réels deviennent des quantités négligeables, comme s’ils n’existaient pas ; personne ne doit en parler.

Un sacrilège, un scandale même que d’en faire la une de l’actualité, le tortionnaire devient ainsi l’objet de toutes les attentions, tout le monde ou presque vole à son secours, défend son intégrité morale, dénonce les attaques insidieuses visant à le confondre avec ceux tuent au nom de son dieu.

Pas d’amalgame crient en choeur et en boucle ses thuriféraires, il faut sauver le valeureux soldat musulman de l’infamie qui l’accable et qui déshonore les « imprécateurs » qui soufflent sur la braise des divisions entre les Français. Un crime que d’accuser ce pauvre et innocent islam incapable de faire du mal à une mouche.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

C’est lui et les siens qui sont la cible de l’islamisme. Affligés et peinés par le drame qui les frappe il ne faut pas ajouter à leur malheur plus qu’ils ne peuvent en supporter. Quant aux douleurs et souffrances des familles et des proches des morts et blessés des attentats commis au nom d’Allah akbar qui n’ont rien à voir comme chacun sait avec l’islam. Elles ne sont qu’un non-événement, elles ne méritent pas que l’on compatisse pour leur chagrin. Un petit détail superfétatoire qui vient gâcher la cérémonie de deuil et de recueillement en hommage à la mémoire de l’islam. Une péripétie dans ces moments tragiques un cheveu dans la soupe aux larmes musulmanes, des larmes de crocodiles à l’acidité mortelle.

Même la Marine Le Pen, que ses électeurs présentent comme une chance pour la France, y va de son plaidoyer en faveur de l’islam inoffensif et de ses compatriotes musulmans au-dessus de tous soupçons, « Nos compatriotes musulmans sont victimes de la classe politique française« , a estimé sur i-Télé Marine Le Pen. « C’est la classe politique qui est responsable de l’amalgame entre l’islam et le fondamentalisme« , a-t-elle asséné. « Depuis des années, j’ai indiqué que je luttais contre le fondamentalisme et on m’a répondu à ça ‘islamophobe’« , a poursuivi la présidente du FN. Et d’insister : « Je tiens UMP et PS responsables de l’amalgame. »

https://www.lejdd.fr/Politique/Le-Pen-Nos-compatriotes-musulmans-sont-victimes-de-la-classe-politique-francaise-689720

Des compatriotes que si un jour où l’on donne le choix entre l’islam et la France seront à 100% pour l’islam. Des compatriotes mus par un seul dessein faire de la France une vassale de l’islam. La notion de compatriote n’existe pas dans la lexicographie coranique, incompatible avec l’Oumma islamique à laquelle doivent oeuvrer les musulmans du monde entier.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :