FLASH
[19/11/2018] Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 octobre 2018

Des étudiants ont découvert ce matin des inscriptions antisémites sur le mur d’une des salles d’étude d’HEC. La direction, «profondément choquée», condamne fermement les faits et va porter plainte.

«Juden». Voici l’inscription qui figure en grosses lettres orange, sur le mur et le tableau d’une classe d’HEC. Une série de croix gammées s’ajoute au décor, découvert avec indignation par des élèves à leur entrée en cours ce vendredi matin dans cette prestigieuse école de commerce. Plusieurs photos ont été postées dans la journée sur les réseaux sociaux.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les étudiants sous le choc

Parmi les élèves qui ont découvert le tag, deux d’entre eux sont israéliens. «Ils m’ont rapidement appelé pour me prévenir, raconte le rabbin d’HEC. Les grands-parents de l’un d’eux sont rescapés de la Shoah. Il fallait l’entendre au téléphone tant il tremblait». Le rabbin fait remarquer que cet événement intervient au lendemain d’une émission sur le conflit israélo-palestinien, diffusée sur France 2.

Les étudiants ont été nombreux à se mobiliser, pour informer la direction et le public. «Cela fait peur de se dire que même dans un milieu aussi privilégié que le nôtre, on peut faire face à de l’antisémitisme primaire», déplore Cédric Sabbah, ancien président de l’association HEC Israël. En lien avec le rabbin d’HEC et d’autres étudiants, Cédric Sabbah a œuvré à la diffusion de ces tags sur les réseaux sociaux, en attendant que l’école réagisse.

L’école condamne radicalement les faits

«C’est la première fois qu’un tel événement se produit à HEC, et nous sommes profondément choqués, affirme Eric Ponsonnet, directeur général adjoint de l’établissement, en charge des affaires du campus. C’est un acte aux antipodes de nos valeurs communautaires, et nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour le condamner.» Eric Ponsonnet explique qu’une enquête devrait être rapidement ouverte. «Nous envisageons de porter plainte dès demain, avec l’école mais aussi les associations d’étudiants», annonce-t-il également.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le campus d’HEC accueille plus de 2 000 étudiants, de 105 nationalités différentes, et «elles ont toujours vécu dans une grande harmonie», ajoute Eric Ponsonnet. Le rabbin d’HEC se réjouit de la réaction de la direction, et rappelle qu’il faut avant tout «s’assurer que ce genre d’événements ne se reproduise plus». Il attend que l’école publie un communiqué condamnant cet acte, et annonce qu’un repas sera organisé lundi avec toutes les communautés sur le campus.

Source : Lefigaro

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz