FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 octobre 2018

S’il se montre furieux face à la police et la justice quand ils perquisitionnent le siège de son parti, Jean-Luc Mélenchon sait aussi se montrer méprisant face à la presse quand elle lui pose des questions qui lui déplaisent. Interrogé à l’Assemblée nationale par Véronique Gaurel, journaliste à France3, le chef de file de la France insoumise n’a pas du tout apprécié de se voir rappeler qu’il n’avait pas toujours crié au scandale quand des adversaires politiques étaient visés par des enquêtes judiciaires.

« Et alors? Quesseu-que ça veut direuh? », a répliqué Jean-Luc Mélenchon en singeant l’accent méridional de la grand reporter originaire de Toulouse et qui travaille depuis trente ans à Paris.

Alors que la journaliste tentait de contextualiser sa question, évoquant les propos de l’ancien candidat à la présidentielle lorsqu’il jugeait normal que la justice enquête au sujet de François Fillon et Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon a tourné en dérision ses efforts: « Non madame, vous ne savez pas de quoi vous parlez. Vous dîtes n’importe quoi ». Puis s’adressant à la foule de journalistes qui assistaient à la scène: « Quelqu’un a une question formulée en français? Et à peu près compréhensible parce que votre niveau me dépasse, je ne comprends pas ».

Passé l’incident, Véronique Gaurel s’est dite « blessée » par cette attitude. Quelques heures plus tard, le syndicat national des journalistes de France 2 a condamné dans un communiqué la « violence verbale » et « l’humiliation gratuite » subie par la journaliste.

N’en déplaise au député des Bouches-du-Rhône, la question soulevée par la journaliste de France3 méritait pourtant bien une réponse. Comme nous le soulevions dans cette vidéo, Jean-Luc Mélenchon n’a pas tenu le même discours au sujet des relations entre la justice et les partis politiques. Jugez par vous-même.

Source : Huffingtonpost

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :