FLASH
[16/01/2019] Une progressiste qui exige le droit de votre pour les étrangers dit qu’il faut interdire aux 75 ans et + de voter parce qu’ils ne vivront pas les conséquences de leurs décisions  |  [15/01/2019] Encore, et encore, et encore : en Autriche, une jeune fille de 16 ans retrouvé étranglée par un migrant syrien dans un parc  |  Au moins 3 tués et 14 blessés dans l’attaque d’un hôtel à #Nairobi #Kenya  |  Effet Trump : le taux de chômage des anciens combattants atteint son plus bas niveau depuis 18 ans  |  [14/01/2019] Pologne : le maire de Gdańsk, Paweł Adamowicz a été poignardé à mort sur scène lors d’un événement caritatif ce soir  |  Hum… je me demande… non rien. 10 membres d’équipage tués dans un accident d’avion cargo près de Téhéran  |  [13/01/2019] #Giletsjaunes : à Bordeaux, 1 homme a été passé à tabac par des CRS sous les yeux de sa fille  |  Le Creusot (71): 1 islamiste, fiché S, menace de tuer « 150 personnes », hurle allahou akbar… et bien entendu, il ressort libre du tribunal pendant que le boxeur #Giletsjaune lui, est en taule  |  CNN a demandé un reportage d’un média local sur le mur à la frontière mexicain. Le journaliste a fait son travail, et parlé de son efficacité. CNN qui milite contre le mur, a annulé le reportage  |  L’ancien militant d’extrême gauche italien Cesare Battisti, qui était en cavale depuis décembre, a été capturé en Bolivie  |  Et encore, et encore, et encore : En Allemagne, un demandeur d’asile afghan a poignardé une patiente polonaise enceinte. L’enfant à naitre est décédé  |  Netanyahou confirme que l’armée de l’air israélienne a frappé des cibles iraniennes à l’aéroport de Damas ce week-end. Des « centaines » de cibles de l’Iran et du Hezbollah en Syrie touchées  |  Judée Samarie, la nuit dernière : 2 policiers israéliens blessés, 7 colons musulmans terroristes arrêtés, armes saisies  |  [12/01/2019] Les #giletsjaunes ripostent aux mensonges des médias. La nuit dernière, ils ont bloqué @lavoixdunord de Valenciennes  |  #GiletsJaunes acte 9 : plus de monde que la semaine dernière  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 18 octobre 2018

Une note confidentielle de l’UCLAT (Unité de coordination de la lutte anti-terroriste), en diffusion restreinte (Selon « Le quotidien Le Figaro »), qui analyse les actes commis, tentés ou déjoués depuis 2015, démontre que les individus présentant des troubles psychologiques, que l’on présente donc comme « déséquilibrés », sont surreprésentés parmi les auteurs d’actes terroristes.

Datée de novembre 2017, cette analyse tente de prouver que la majorité des terroristes qui répondent aux consignes de DAECH sont des « fous » et cela suscite l’inquiétude des forces de l’ordre car le vivier des radicalisations devient ainsi très important et difficile à contrôler.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

*Ce que ne dit pas cette note confidentielle c’est que les terroristes qui sont ainsi qualifiés de « déséquilibrés » sont le plus souvent dirigés vers des hôpitaux psychiatriques où des experts psychiatres les remettent en liberté quand ils estiment qu’ils ont retrouvé un semblant d’équilibre, ou qu’ils sont guéris.

Alors ils peuvent redevenir « déséquilibrés » et continuer à tuer !

Espagne : Madrid – Josep Lluis Trapero, chef d’escadron de la police catalane « Les Mossos », risque une condamnation à 25 ans de prison.

Il peut être inculpé de crime de sédition et de rébellion.

Expliqué par le quotidien espagnol « La Razon », l’accusation portée contre lui sera identique à celles déposées contre les dirigeants de l’indépendance qui seront jugés par la Cour Suprême à la fin de l’année ou au début de 2019.

C’est la juge Carmen Lamela qui poursuivra Trapero pour crimes d’organisation criminelle et deux crimes de sédition pour les évènements survenus les 20 et 21 septembre 2017, devant le ministère de l’Economie de Barcelone, ainsi que le jour du référendum illégal du 1er octobre.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

D’après le procureur, Jocep Lluis Trapero a joué un rôle clé en tant que chef d’escadron des « Mossos », notamment le 20 septembre, lorsque les séparatistes catalans ont attaqué les gardes civiles espagnols, en bloquant une partie à l’intérieur du ministère, les empêchant d’intervenir et de prêter main-forte à leurs collègues en difficultés.

Bien qu’il n’ait fait aucune déclaration officielle ou publique, il est considéré comme l’un des principaux responsables de ce qui s’est passé ce jour-là, compte-tenu des ordres donnés à « ses » policiers !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz