FLASH
[23/01/2019] Nancy Pelosi a fait dépenser à la Force aérienne près de 200 000 $ pour transporter sa famille et d’autres législateurs en Italie et en Ukraine – comme elle est Démocrate, personne ne parlera de corruption  |  [22/01/2019] Braquage d’une banque sur les Champs-Élysées: les suspects en fuite avec le contenu de 30 coffres  |  La Cour suprême confirme temporairement l’interdiction des transsexuels dans l’armée demandée par l’Administration Trump  |  [21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 octobre 2018

Voici la seconde partie du long entretien que Dreuz a eu avec Pamela Geller. Vous pouvez lire la première partie, qui porte sur le président Trump, en cliquant sur ce lien.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Jean-Patrick Grumberg : Pamela Geller, vous luttez depuis des années pour diffuser parmi les Américains les informations sur l’Islam. En Europe, les gens considèrent que les Américains comme naïfs sur le sujet et qu’ils leur font trop confiance. Beaucoup ont l’impression que les Américains ne savent pas ce qui les attend, et ne savent pas que l’Islam est tellement… tellement… je ne trouve pas le mot exact…

Pamela Geller : Infect ?

Oui, une infection. L’Islam est une infection grave contre les valeurs des pays occidentaux, et vous êtes LA personnalité en Amérique qui ose mettre cette information à la portée du public et expliquer aux Américains que l’Islam n’est pas une idéologie pacifique, c’est plutôt le contraire. Que retirez-vous de toutes ces années de combat : cela a-t-il donné des résultats, la conscience des citoyens Américains a-t-elle été réveillée ?

Sans aucun doute. L’élection du président Bush montre que la conscience [des Américains] a été très éveillée et s’est manifestée par une présence active des électeurs pendant l’élection.

En ce qui concerne le fait que les Européens croient que les Américains sont naïfs. La vraie naïveté a été manifestée par les gouvernements [européens] qui ont accepté, autorisé et félicité cette « hijra », cette vague de migrants musulmans, et, comme nous le savons, l’Islam n’a commencé à exister que grâce aux migrations, quand Mahomet a émigré pour propager l’Islam par ces deux grands symboles de l’Islam: le Coran et le sabre.

Cet hijra – l’hijra de migration est très réel – est un élément essentiel de l’Islam. C’est là que l’Islam commence. Là où Mahomet part et immigre ou, je dirais plutôt, émigre vers d’autres pays pour propager l’Islam par le sabre. Et c’est bien ce que nous sommes en train d’observer en Europe aujourd’hui. Je veux dire, bien sûr que les principaux médias ne vont pas faire leurs reportages sur cette manifestation du jihad en Europe, mais c’est quelque chose qui devient notre quotidien, cela se passe tous les jours.

Je reçois des lettres de la part de mes lecteurs Européens, de la part de mamans qui me disent qu’elles ne peuvent pas laisser leurs enfants d’aller à l’école à pied. Lorsque je dis «des enfants», j’entends pas cela des filles de dix-sept ou dix-huit ans. De peur qu’elles ne deviennent victimes d’agressions sexuelles des immigrés.

l’Europe va s’éteindre tranquillement ou il y aura une guerre civile là-bas

Les traditions culturelles européennes, la musique, les festivals, les marchés de Noël vont, lentement mais sûrement, être supprimés par crainte des agissements des immigrés musulmans. Et en ce qui concerne les Américains, à quel point sont-ils conscients de la situation ? – En sont-il assez conscients ? – Non.

En ce qui concerne nos succès dans le domaine, c’est, bien sûr, la défaite d’une mosquée de seize étages qui devait être construite à la place d’un bâtiment détruit pendant les attaques du 11 septembre, c’était un triomphe. L’autre triomphe a consisté à faire arrêter les brutaux groupes Musulmans antisémites mettant les affiches antisémites sur les bus et dans les métros des grandes villes lorsque nous nous sommes adressés à diverses villes pour que nos affiches y soient également diffusées, et nous avons gagné. Ils ne voulaient pas diffuser [nos affiches] car, comme vous le savez, tout le monde a tellement peur d’offenser ou d’insulter l’Islam, mais les groupes musulmans ne pouvaient plus continuer à diffuser leurs affiches non plus … c’était vraiment un triomphe.

Les gens se réveillent complètement. En ce qui concerne mon pronostic pour l’Europe, je constate que l’Europe va s’éteindre tranquillement ou qu’il y aura une guerre civile là-bas.

Vous avez répondu à ma question suivante avant que je vous la pose [rires]. Quel constat faites-vous aujourd’hui après le concours intitulé « La journée des dessins de Mahomet », que vous avez créé ?

Je pense que les conséquences de « La journée des dessins de Mahomet », l’exposition de caricatures que j’avais organisée à Garland (Texas) illustrent très bien le conflit actuel. Nous avons organisé cette conférence en solidarité avec le slogan “Je suis Charlie”.

Mais le fait de partager un avatar “Je suis Charlie” sur votre page Facebook ne veut pas dire que vous mener la lutte, d’accord ? Ça ne change rien… Vous ne mettez pas votre propre peau en jeu en changeant votre avatar.

Trois jours après l’attentat contre Charlie Hebdo, contre ses reporters, ses journalistes, ses caricaturistes…

Et mon ami Georges Wolinski…

Des leaders musulmans dans ce pays, en Amérique, ont tenu une conférence, trois jours après le massacre de Charlie Hebdo. C’était une conférence en soutien de la charia, en soutien de la loi islamique appelant à tuer ceux qui offensent, insultent ou critiquent Mahomet, le prophète de l’Islam.

Et voilà. J’avais pensé que c’était une occasion historique unique pour les leaders musulmans en Amérique de défendre le Premier amendement, d’être pour les valeurs Occidentales et la liberté de religion, mais non, hélas. Ils se sont mis à défendre l’idéologie qui était derrière ce massacre.

Alors, j’ai organisé une conférence en soutien de “Charlie”, en soutien du Premier amendement, en soutien des valeurs Occidentales. J’ai fait une exposition artistique pour montrer qu’il existait déjà des images de Mahomet dans l’art et la littérature depuis 1400 ans comme, par exemple, celle de l’Enfer de Dante où Mahomet est représenté, et les gens n’étaient pas toujours tués pour cela.

Mais c’est clair qu’aujourd’hui, cette idéologie est très populaire dans le monde islamique. Toutes ces violentes menaces et actions visant à imposer la charia, à imposer la loi islamique, et j’ai organisé cette conférence pour dire «Non!» Non, nous n’acceptons pas cette sauvagerie au nom d’Allah. Nous n’acceptons pas cette brutalité pour la cause de l’Islam.

Et que s’est-il passé ? Un Jihadiste s’est mit à tirer et a essayé de nous tuer. Et soit dit en passant, il y a eu de nombreuses tentatives d’assassinat sur ma vie après cet événement, y compris de décapitation.

Et que s’est-t-il passé par la suite ? Comme conséquence, les grands médias de gauche m’en ont rendu responsable. C’est un peu comme si vous accusiez la victime de viol tout en lui reprochant sa tenue, sa jupe courte.

Pamela, ils vous ont accusée parce qu’en réalité, vous avez été la seule vraie “Je suis Charlie”, contrairement à eux. Ils avaient des affichettes « Je suis Charlie » alors qu’ils n’était pas et n’ont jamais été « Je suis Charlie ». Ils vous ont accusée car vous avez, à l’époque, été la seule à vraiment faire quelque chose dans le sillage “Je suis Charlie”, et eux non.

Exactement. Ainsi, à mon avis, ces conséquences illustrent l’effet dévastateur de l’islamisation du monde occidental. Les médias sont devenus conformes à la charia ; le milieu universitaire est conforme à la charia.

Les gens qui sont épris de liberté, aussi dur que ce soit, et croyez-moi, je sais à quel point c’est difficile, ceux qui sont épris de liberté doivent résister, parce que même si c’est très dur aujourd’hui, cela deviendra impossible dans quinze ou vingt-cinq ans. Il ne sera plus possible de résister.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : propos recueillis par Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz