FLASH
[15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  |  [12/11/2018] Des parents néo-nazis qui ont nommé leur fils Hitler emprisonnés en Grande-Bretagne  |  Twitter refuse de supprimer les tweets d’incitation contre le journaliste conservateur de Fox News Tucker Carlson  |  La conférence de Guy Millière commence, vous pouvez la suivre sur Facebook : https://m.facebook.com/israelisforeverfrancophone/  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 octobre 2018

Pamela Geller a accordé à Dreuz.info un long entretien, dont vous nous avons déjà publié la partie consacrée à Trump (1), et celle sur l’islam (2). Voici le troisième volet consacré à la guerre totale menée par les réseaux sociaux contre les conservateurs.

 

Jean-Patrick Grumberg : Je comprends que vous menez un autre combat très important, Pamela. J’ai vu Mark Zuckerberg interrogé par Ted Cruz lors d’une audition au Congrès et celui-ci a fini par avouer que la culture des employés de la Silicon Valley penche très distinctement à gauche. C’est une chose que les médias continuent de nier, et ils ont, pour certains d’entre eux, critiqué Zuckerberg lorsqu’il avait fait cette déclaration. Alors quel votre nouveau combat et à quel point est-il important ?

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Pamela Geller : « Laissez-moi commencer par vous dire ceci : le monde d’aujourd’hui se trouve dans une guerre de l’information et nous, sans l’aide des médias ou de qui que ce soit d’autre, nous n’avons aucun vent qui souffle en notre faveur.

J’ai un site web. Vous écrivez pour mon site web et pour Dreuz, vous avez des personnes abonnées à vos articles et nous faisons passer notre message d’une manière tout à fait naturelle.

Mon site web, Gellerreport.com diffuse les informations dont les médias ne veulent pas parler. Elles proviennent toutes des sources fiables. Cette idée à propos des Fake News est absurde, et pourtant ce moyen est utilisé pour faire taire les critiques de la gauche et de l’Islam. Mais l’essentiel est que notre message est diffusé par nos sympathisants, par les personnes qui lisent nos messages, par ceux qui sont abonnés à vos publications sur Twitter ou sur des réseaux sociaux tels que Facebook et YouTube, et, l’élection de Donald Trump est le vrai triomphe de l’individu [sur la collectivité], et de ceux parmi nous qui agissaient au nom de la liberté et des droits de la personne, de l’égalité devant la loi, de la liberté d’expression, pour le deuxième amendement et le droit de porter des armes.

Nous avons diffusé nos messages sur les réseaux sociaux. Ces géants des réseaux sociaux, principalement dirigés par des chefs d’entreprise de gauche, ont commencé par essayer de nous faire taire en utilisant le « shadow ban » de nos comptes Twitter, en bloquant nos actualités. Ma page, Pamela Geller, a un million et demi de personnes abonnées à mes publications. Ils ne reçoivent plus nos actualités, ils ne voient plus mes nouvelles sur leur flux RSS. C’est la violation du Premier Amendement et, même si je comprends aussi bien que quiconque, parce que je suis une capitaliste, [que les entreprises de réseaux sociaux sont] un secteur privé, le fait est que les médias sociaux deviennent désormais un espace public.

Au siècle dernier, vous aviez un numéro de téléphone et vous pouviez communiquer avec les gens grâce à votre téléphone. Est-il possible d’imaginer à l’époque qu’AT&T écoute votre conversation et dise : «Oh, je n’aime pas ce qu’ils disent. Ils ne doivent pas avoir le téléphone» ? C’est la même chose aujourd’hui.

Aujourd’hui, vous avez votre adresse IP. Chacun possède son adresse IP, n’est-ce pas ? Et qu’est-ce qu’ils sont en train de faire avec ça ? Ils sont en train de vous censurer. Ils paralysent votre capacité de communiquer parce qu’ils trouvent vos messages inacceptables au regard des normes du fascisme totalitaire de gauche.

C’est le parfait exemple de la violation de nos droits garantis par le Premier Amendement en Amérique.

En 2016, mon organisation, Robert Spencer et moi, nous avons intenté un procès contre le Département de la Justice (DOJ). Pourquoi le Département de la Justice ? Parce que c’est le Département de la Justice qui accorde l’immunité aux géants des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter ou YouTube ou Google.

Le DOJ leur a offert l’immunité contre tout procès pour violation de la liberté d’expression, au moyen de l’article 230 de la réglementation du FCC.

Une fois cette immunité levée, nous pourrons gagner. Je gagne tous les procès contre la liberté d’expression que j’ai intentés dans ce pays, je gagnerai celui-ci aussi *. 

Avons-nous subi des échecs pendant ce procès ? Oui, sans aucun doute. Les rouages de la justice tournent lentement. Mais c’est la lutte que nous devons gagner, c’est la position ferme que nous devons défendre, car sans la liberté d’expression, les gens paisibles seront obligés d’avoir recours à la violence.

Et c’est une chose que nous ne voulons pas.

Nous croyons, nous savons même, que nous allons gagner le [combat dans le] monde des idées. Pourquoi ? Parce que mes idées sur les droits de la personne : la liberté de conscience, la liberté d’expression et l’égalité de tous devant la loi sont meilleures.

C’est la raison pour laquelle les déclarations de Zuckerberg ont été étouffées, mais c’est le même Zuckerberg qui avait permis la publication des négationnistes de l’holocauste parce que, selon lui, il voulait «donner aux gens la possibilité de s’exprimer», et qui a supprimé par la suite ma page «Hostilité islamique envers les Juifs». Pourtant ça se trouve dans le Coran. Je peux le prouver. Tout ce qu’il suffit de faire pour le prouver, c’est d’écouter les imams, dans les mosquées en France, et dans les mosquées partout en Europe, dans les mosquées en Amérique, en Californie, à New York, où ils citent le Coran qui demande l’élimination des Juifs – c’est leur raison d’agir.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : propos recueillis par Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) Pamela Geller : « Trump est le plus grand président de tous les temps ! »

(2) Pamela Geller : « c’est maintenant qu’il faut résister à l’islam »

* Pamela Geller vient de gagner sa bataille de cinq ans pour la liberté d’expression contre la ville de Seattle, qui avait fait interdire l’affiche de bus qui montrait le visage du terrorisme (ci-dessous). Le 27 septembre 2018; la Cour d’appel des États-Unis pour le neuvième circuit a statué en faveur de Pamela Geller.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz