Quantcast
FLASH
[18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 octobre 2018

Quand Jean-Marie Le Pen dit que le ciel est bleu, cela ne fait pas de moi un facho de dire qu’il a raison.

Lorsque le vernis de l’insoumission craque, et que Jean-Luc Mélenchon dit que les journalistes de franceinfo sont des « abrutis », cela ne fait pas de moi un coco de dire qu’il a raison. Et il a raison.

Lorsque Jean-Luc Mélenchon traite les journalistes de tricheurs, de menteurs, il a mon soutien total, car les journalistes falsifient l’info, trichent sur ce qu’ils rapportent, mentent sur les faits, et fabriquent des Fake news à la chaîne.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Lorsque Mélenchon dit que les radios de Radio France ne sont pas des chaînes de service public, je cautionne sans réserve, car le service public impose de représenter toute la France et non sa frange la plus à gauche.

Lorsqu’il invite ses soutiens à « discréditer » les journalistes, « parce qu’il ont l’air de ce qu’ils sont, c’est-à-dire des abrutis », j’approuve Mélenchon, car les journalistes doivent être discrédités au nom de la défense de la vérité et pour la défense du bien commun.

Mélenchon disait en mars dernier que « la haine des médias était juste et saine ». J’applaudis encore, car les médias ont abandonné le chemin de l’honneur du journalisme, et leur engagement à défendre des causes au lieu de rapporter des faits ne peut que déclencher ressentiment et hostilité.

Après tout, « La liberté d’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie et si ce ne sont pas les faits eux-mêmes qui font l’objet du débat » écrit Hannah Arendt. L’information sur les faits est devenue une farce. Les faits ne font plus l’objet que de débats entre partisans et sympathisants. La liberté d’opinion est diabolisée (xénophobe, islamophobe, identitaire, extrême-droite, fachosphère, conspiration, Fake News) si elle ne cadre pas avec l’opinion du syndicat des journalistes.

Continuez, Mélenchon, à insulter les journalistes. Continuez, Mélenchon, à dénoncer ces menteurs et ces tricheurs.

Quand le journalisme existait encore, un bon journaliste prenait un soin infini à ce que ses opinions personnelles ne puissent pas se deviner dans ses reportages et ses papiers.

Aujourd’hui, le journaliste croit, comme un zombie obéissant aux mots d’ordre, être habité de la mission de protéger le monde des conservateurs, de la droite, des gens hostiles à l’islam et à l’immigration, de ceux qui doutent des théories du genre et du réchauffement climatique, qui résistent à l’idée d’un monde multiculturel et sans frontières, et la presse milite pour que les socialistes reprennent le pouvoir et le gardent – pour le bien de l’humanité contre son gré.

Mélenchon, vous faites erreur sur tout avec vos idées collectivistes liberticides, mais sur la profession de journaliste, c’est un sans-faute.

Dites plus fort et plus souvent que les journalistes sont des menteurs, des tricheurs et des abrutis.

Car nous sommes entrés dans une guerre de l’information, dont la vérité et la liberté sortiront forcément vainqueurs car ils incarnent au plus profond le désir et la pensée de l’homme.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz